Québec resserre les règles pour l'élevage des chats et des chiens

Publication: Mis à jour:
DOG SHELTER
IMAGE DISTRIBUTED FOR HUMANE SOCIETY INTERNATIONAL AND NETWORK FOR ANIMALS - In this image released on Wednesday, Sept. 11, 2013, a puppy was one of 11 dogs rescued by Manila police and animal welfare groups in the latest enforcement effort aimed at cracking down on the illegal, commercial dog meat trade in the Philippines. Humane Society International and Network for Animals assisted authorities in the rescue. Many dogs in the illegal trade are stolen pets, and during this rescue, two dogs were | AP

Le gouvernement du Québec annonce la mise en vigueur d'un nouveau règlement pour mieux assurer la sécurité et le bien-être des chats et des chiens.

À partir du 7 novembre, un permis sera obligatoire pour les personnes ou organismes qui possèdent 15 chats ou chiens et plus. Cette réglementation inclut les fourrières, les refuges ou encore les Sociétés protectrices des animaux.

Selon le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), François Gendron, ce nouveau règlement va permettre de connaître et d'inspecter un plus grand nombre de lieux de garde et d'assurer un meilleur contrôle des élevages non conformes.

Le directeur de la Société protectrice des animaux de Québec, Denis Pelletier, se dit satisfait de l'obligation pour les éleveurs d'obtenir un permis. Il aurait toutefois souhaité une législation avec plus de mordant.

« Ce qui nous désole un peu c'est qu'il n'y aura pas d'inspection systématique, préalable à l'obtention d'un permis. Ça, c'est le volet qui est un peu dommage pour nous », explique M. Pelletier.

Québec n'embauchera pas de personnel pour mettre en vigueur sa nouvelle réglementation. À l'heure actuelle, près de 250 inspecteurs travaillent au MAPAQ et 13 autres sont à l'embauche de la Société protectrice des animaux (SPA) et de la Société de prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA).

Le ministre François Gendron a aussi confirmé qu'il se rendait aux arguments des groupes de défense des animaux en interdisant l'euthanasie pour les chiens et les chats dans les chambres à gaz.

Plus de détails suivront.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Des bébés animaux et leur maman
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction