NOUVELLES

L'ex-directeur de campagne d'Option Laval comparaîtra le 12 décembre

22/10/2013 06:34 EDT | Actualisé 22/12/2013 05:12 EST

L'ancien directeur de campagne du parti Option Laval, Reny Gagnon, est officiellement accusé de méfait public pour avoir amené un policier à amorcer une enquête en rapportant une fausse infraction.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a déposé cette accusation mardi contre M. Gagnon, attaché politique de Claire Le Bel, candidate à la mairie de Laval. Il comparaîtra le 12 décembre prochain au palais de justice de Montréal.

Reny Gagnon affirmait avoir été victime d'une agression sur l'autoroute, dans la foulée de la divulgation d'un enregistrement montrant que l'ex-maire Gilles Vaillancourt avait tenté de s'immiscer dans la campagne électorale, sans toutefois faire de lien direct entre les deux événements à ce moment.

Mme Le Bel avait par la suite demandé la protection de la police, disant craindre pour sa sécurité.

M. Gagnon a par la suite démissionné de son poste de directeur de campagne lorsque des médias ont remis en question la séquence des événements dans cette affaire.

PLUS:rc