NOUVELLES

Les pompiers australiens tentent d'éviter le pire

22/10/2013 03:16 EDT | Actualisé 21/12/2013 05:12 EST

Les pompiers australiens tentaient désespérément de contenir une série d'incendies géants qui continuaient à progresser, mardi, dans l'ouest de Sydney, alors que les températures et le vent devraient remonter mercredi.

Plus de 200 maisons et 120 000 hectares de forêts ont été détruits depuis jeudi en Nouvelle-Galles-du-Sud, où l'état d'urgence a été décrété.

Les incendies ont aussi fait une victime, un homme d'une soixantaine d'années qui aurait succombé à une crise cardiaque en tentant de sauver sa maison des flammes.

Une soixantaine de foyers étaient encore répertoriés mardi, le plus grand et le plus dangereux se situant dans les Montagnes bleues, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Sydney.

Des milliers de pompiers sont mobilisés, appuyés par des centaines de camions et 90 avions, mais les soldats du feu ne sont pour l'instant pas parvenus à arrêter les flammes, attisées par les vents violents dans des forêts d'eucalyptus très sèches en raison des températures élevées de l'hiver austral.

Le terrain est en outre très difficilement praticable dans les Montagnes bleues, ce qui contraint les autorités à envisager le « pire scénario » si les conditions météorologiques sont aussi mauvaises qu'annoncées mercredi.

En 2009, les incendies du « Samedi noir » avaient fait 173 morts dans l'État de Victoria.

Reuters

PLUS:rc