NOUVELLES

Facebook: les vidéos de décapitation à nouveau autorisées sur le réseau social

22/10/2013 01:39 EDT | Actualisé 22/10/2013 01:46 EDT
dpa

En mai dernier, Facebook avait cédé aux pressions et décidé de supprimer toutes les vidéos de décapitation publiées sur le réseau et signalées par les internautes.

Mais la BBC vient de révéler que la firme de Mark Zuckerberg a finalement décidé de faire machine arrière et d'autoriser les fameuses vidéos. «Le réseau social a indiqué lundi après un reportage sur la BBC que les photos et vidéos "gores" étaient permises sur son site, dès lors que le contenu était publié d'une manière destinée à ce que ses utilisateurs "condamnent" les actes plutôt que de les célébrer», peut-on lire dans le journal anglais Guardian.

Facebook a par ailleurs déclaré travailler sur de nouveaux outils permettant aux utilisateurs de contrôler le contenu qu'ils pourraient visionner, tels que des messages mettant en garde contre la violence de certaines images.

Pourtant, le nouveau retour en arrière du géant californien a de quoi surprendre. Au printemps dernier, la décision de supprimer les vidéos signalées avait été motivée par un vent de protestation émanant des internautes, après qu'une vidéo montrant la décapitation d'une femme mexicaine a largement circulé sur le réseau.

Une décision d'autant plus difficile à comprendre qu'elle intervient à l'heure où le réseau a décidé de repousser les limites imposées aux adolescents, les autorisant notamment à ouvrir leur profil aux étrangers et à avoir accès à un plus grand éventail de données.

Un paradoxe que dénoncent plusieurs experts, dont le psychologue Arthur Cassidy, interrogé par la BBC: «Il suffit de quelques secondes d'exposition à ce genre d'images violentes pour laisser une trace indélébile -- surtout dans la tête d'une jeune personne, déclare-t-il, avant d'ajouter: «Plus le contenu est cru, plus il devient destructif psychologiquement.»

Pour information, les images de nu sont toujours largement censurées sur le réseau.

Les dix commandements de Facebook


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.