DIVERTISSEMENT

Julian Assange parvient à saboter le film au sujet de Wikileaks

21/10/2013 09:24 EDT | Actualisé 21/10/2013 09:26 EDT
AP
This image released by Dreamworks Pictures shows Benedict Cumberbatch as WikiLeaks founder Julian Assange in a scene from "The Fifth Estate." (AP Photo/Dreamworks Pictures, Frank Connor)

Julian Assange doit jubiler : le film au sujet de WikiLeaks, contre lequel il avait mené une longue bataille, fait face à un échec cuisant, comme le rapporte un article de The Hollywood Reporter.

The Fifth Estate, réalisé par Bill Condon, a battu le record du pire démarrage de l'année au cinéma. Des résultats accablants qui peuvent s'expliquer par la sortie simultanée du documentaire sur WikiLeaks Mediastan, disponible en téléchargement gratuit, et dont la promotion a essentiellement été assurée par Julian Assange.

"Ce week-end, au lieu de perdre votre temps et votre argent avec la propagande hollywoodienne, pourquoi ne pas regarder entre amis Mediastan, a-t-il dit dans un discours."

Il n'y a pas encore de statistiques disponibles quant au nombre de téléchargements outre-Atlantique. Néanmoins, le week-end dernier, plus de 500 000 internautes britanniques ont téléchargé le documentaire le jour de la sortie officielle de The Fifth Estate (Le Cinquième Pouvoir).

"Nous sommes déçus de nos résultats" a avoué Dave Hollis, un responsable de Touchstone, la maison de production du long-métrage hollywoodien.

Julian Assange a constamment critiqué le film de Bill Condon : selon lui, il présente une vision biaisée de WikiLeaks et de sa personne.

À tel point, qu'il a même écrit une lettre à Benedict Cumberbatch, l'acteur en charge du premier rôle, pour l'encourager à abandonner le tournage.

Le documentaire Mediastan raconte la mission "Cablerun", dans laquelle des milliers de télécommunications diplomatiques américaines, censées rester strictement confidentielles, ont été publiées par WikiLeaks et divulguées par les journaux The Guardian et The New York Times.

EN VIDÉO:

À VOIR AUSSI:

Benedict Cumberbatch

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.