NOUVELLES

Rouler au gaz naturel liquéfié

17/10/2013 11:17 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

Les compagnies de transport pourront bientôt compter sur un nouveau réseau de ravitaillement en gaz naturel liquéfié, un gaz moins polluant et moins cher.

Le réseau sera déployé le long des autoroutes 20 au Québec et 401 en Ontario. L'entreprise montréalaise Groupe Robert, qui a notamment un terminal dans le secteur de Saint-Nicolas, espère ainsi augmenter sa flotte de camions propulsés au gaz naturel liquéfié.

Depuis deux ans, l'entreprise a mis sur la route 124 camions propulsés au gaz naturel liquéfié ce qui représente 12 % de sa flotte. Chacun de ses véhicules émet près de 25 % moins de CO2 que ceux alimentés par le diesel.

Ce gaz est composé en bonne partie de méthane comme l'explique Yves Morais, directeur technique du Groupe Robert. « Lorsqu'on la brise (molécule de méthane) lors de la combustion, on obtient simplement de l'eau et du gaz carbonique donc beaucoup moins de produits nocifs. », dit-il

M. Morais ajoute que même si les camions coûtent plus cher à l'achat, ce carburant permet de faire des économies de 25 % sur une période de 7 à 8 ans soit la durée de vie des camions.

Gaz Métro implantera des stations de ravitaillement sur les autoroutes 20 et 401, d'ici 2015.

L'une des premières stations-service de Gaz Métro qui prévoit fournir également d'autres carburants devrait ouvrir à Lévis d'ici un an.

PLUS:rc