NOUVELLES

L'Ancienne-Lorette : Yvan Dussault veut réduire les salaires des élus

17/10/2013 05:07 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

S'il est élu le 3 novembre prochain, le candidat à la mairie du Renouveau Lorettain, Yvan Dussault, entend réduire les salaires de tous les élus.

Le maire sortant de L'Ancienne-Lorette gagne actuellement 78 000 $ par année, en plus d'une allocation de dépense annuelle de 15 000 $.

« C'est exagéré », dit Yvan Dussault. Le candidat croit que le maire pourrait facilement s'en tirer avec un salaire de 60 000 $ plus son allocation. Une économie de 18 000 $ pour les contribuables.

Yvan Dussault s'inspire de ce qui se fait chez sa voisine, Saint-Augustin-de-Desmaures. « C'est un salaire qui se situe un peu au-delà de ce qu'on constate, par exemple, à St-Augustin, où le maire avait en 2012 un salaire de 62 000 $ pour une population à peu près équivalente à celle de l'Ancienne-Lorette. » Un salaire convenable et juste compte tenu de la charge de travail, selon lui.

Si le Renouveau Lorettain est porté au pouvoir, les six conseillers aussi devraient accepter une baisse de salaire d'environ 10 %. Il passerait de 17 000 $ à 15 000 $. Les conseillers auraient toujours droit à leur allocation de dépense de 8 000 $.

Au total, la Ville économiserait ainsi 33 000 $ par année.

Yvan Dussault ne croit pas qu'il faut réduire le nombre de conseillers pour faire encore plus d'économie. « En bas de six conseillers, ça fait peu de monde pour envisager tous les aspects d'un problème autour de la table. Mais c'est le gouvernement provincial qui établit les règles », explique-t-il.

En effet, la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités prévoit un minimum de six conseillers dans les municipalités de moins de 20 000 habitants.

Un texte de Louise Boisvert

PLUS:rc