NOUVELLES

Coderre veut à son tour qu'on recouvre l'autoroute Ville-Marie

17/10/2013 05:51 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

Le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre joint sa voix à certains de ses adversaires et déclare qu'il faudrait qu'on recouvre l'autoroute Ville-Marie.

Selon lui, le recouvrement de l'autoroute devrait faire partie des projets du 375e anniversaire de Montréal en 2017. 

Louise Harel et Marcel Côté de Coalition Montréal, de même que Richard Bergeron, de Projet Montréal, s'étaient déjà déclarés en faveur d'un tel projet.

Denis Coderre dit s'attendre à une annonce prochaine en ce sens du gouvernement du Québec, une annonce qui serait liée à d'autres projets au centre-ville.

« Je pense qu'avec de toute façon le CHUM, l'agrandissement du Palais des congrès qui est souhaitable, je pense qu'on a un rôle à jouer. Ça va aussi permettre une cohérence par rapport avec le Vieux-Montréal, le Vieux-Port et ce que je veux faire avec le Parc des îles. Donc, c'est sûr que c'est un exemple qui pourrait être un lègue pour le 375e », dit-il.

Coderre vise la Coupe du monde

Par ailleurs,  Denis Coderre entend faire pression pour que Montréal obtienne au moins un des grands événements du mondial de soccer de la FIFA, si le Canada est l'hôte des compétitions en 2026.

« J'entends dans les branches que 2026 pourrait être intéressante pour le Canada. Montréal est une ville de soccer. Moi, j'aimerais avoir la finale et l'ouverture. Pourquoi pas! », dit-il.

Les aspirations du Canada pour l'obtention de la Coupe du monde de la FIFA en 2026 sont légitimes. Après la présentation du U-20 masculin (moins de 20 ans) de 2007, la coupe du monde U-20 féminin en 2014 et la coupe du monde féminine de 2015, le Canada pense être en position avantageuse pour 2026. Denis Coderre avait déjà signifié son intérêt pour cet événement quand il était ministre des Sports et ensuite comme député.

On estime que la Coupe du monde du Qatar, en 2022, pourrait coûter jusqu'à 200 milliards de dollars. Les audiences pour la Coupe du monde de la FIFA sont évaluées à environ 3 milliards de téléspectateurs.

En 2014, lors des compétitions de U-20 féminin, Montréal sera l'hôte de 10 matchs (la finale, la finale 3e place, un match de demi, un match de 1/4 et 6 matchs de groupe dont le troisième du Canada)

En 2015, lors de la coupe du monde des femmes, Montréal aura 6 matchs de groupe dont 1 du Canada (qui normalement est basé à Edmonton), 1/8 à Montréal 1/4 et 1/2 à Montréal. La finale aura lieu à Vancouver, au BC Place Stadium, rénovée au coût d'un demi-milliard.

M. Coderre a fait ces déclarations à la sortie d'un débat sur la position internationale de Montréal organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Avec les informations de François Cormier

PLUS:rc