NOUVELLES

Robert Redford s'immisce dans la crise budgétaire américaine

16/10/2013 01:35 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

L'acteur et metteur en scène américain Robert Redford s'en est pris mercredi aux élus du Congrès qui « veulent paralyser le système », en évoquant la crise politico-budgétaire que vivent actuellement les Etats-Unis.

« Il y a un groupe d'élus au Congrès qui veut paralyser le système », a indiqué l'acteur de 77 ans, interrogé sur CNN à l'occasion de la sortie de son dernier film All is lost.

« Pourquoi ces gens se conduisent-ils de manière aussi stupide ? Pourquoi se conduisent-ils de manière aussi horrible que cela va handicaper le pays tout entier? », s'est demandé le héros du film Les hommes du président, qui raconte le scandale du Watergate et la démission du président Richard Nixon, qui a suivi.

« Malheureusement,l y a sans doute là-dessous du racisme, et c'est vraiment terrible », a-t-il ajouté. « La seule idée d'approuver le président, de l'approuver sur un quelconque sujet, les hérisse, et donc ils s'y opposent, même si c'est pour le bien public. »

Pour l'acteur, le président Barack Obama est un homme « plein de compassion qui ne peut pas fonctionner » dans cet environnement politique.

Un acteur engagé

L'acteur américain se prononce régulièrement sur des enjeux de société, notamment en matière d'économie et d'environnement.

En 2011, il s'en était pris au projet de pipeline Keystone XL de la pétrolière canadienne TransCanada, écorchant au passage l'industrie albertaine des sables bitumineux.

Dans une lettre publiée dans le Globe and Mail, l'acteur avait dénoncé l'exploitation de sables bitumineux près de Fort McMurray, demandant aux Canadiens de se joindre à lui pour exiger la fermeture du site. Cette sortie lui avait valu d'être qualifié d'hypocrite par la première ministre Alison Redford.

PLUS:rc