NOUVELLES

Le typhon Wipha balaie le Japon

16/10/2013 03:20 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

Au moins 17 personnes ont perdu la vie mercredi au Japon lors du passage du typhon Wipha, et une cinquantaine de personnes sont portées disparues.

Le plus puissant typhon de la décennie, avec des vents de 125 km/h et des pointes à 180 km/h, a balayé Tokyo et est ensuite remonté vers le nord en suivant la côte du Pacifique.

La centrale nucléaire de Fukushima, déjà endommagée par le séisme et le tsunami de mars 2011, a été épargnée. Les autorités ont demandé à plus de 20 000 personnes de quitter leur domicile, en raison des risques d'inondations. Des centaines de vols ont été annulés dans les aéroports de Tokyo. Certains métros ont dû être arrêtés, à l'heure de pointe du matin, dans la région de Tokyo. Des milliers d'écoles sont fermées

C'est sur l'île d'Izu Oshima, à une centaine de kilomètres au sud de Tokyo, que l'on compte le plus de victimes. Seize personnes ont été tuées, et des rivières sont sorties de leur lit.

La tempête a provoqué des coulées de boue longues de deux kilomètres, des arbres ont été déracinés et plusieurs habitations ont été emportées par des glissements de terrain.

Une autre personne a été happée par une rivière en crue dans l'ouest de Tokyo. Deux garçons sont portés disparus, après avoir été emportés par des vagues sur une plage.

Le typhon s'est affaibli dans la journée pour devenir une dépression tropicale.

PLUS:rc