POLITIQUE

Discours du Trône: un projet de loi qui exigera des budgets équilibrés (VIDÉO)

16/10/2013 04:57 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST

Le gouvernement Harper entend déposer un projet de loi qui exigera des budgets équilibrés, après l'atteinte du déficit zéro en 2015.

C'est une des mesures comprises dans le discours du Trône qu'a prononcé le gouverneur général David Johnston.

Le discours du Trône reprend les thèmes chers au gouvernement Harper. À l'emploi, la croissance économique et la lutte contre la criminalité, vient toutefois s'ajouter la protection des intérêts des consommateurs.

Parmi les autres mesures, on note entre autres :

- une déclaration des droits des victimes

- la réduction des frais d'itinérance de téléphonie cellulaire

- l'obligation pour les câblodistributeurs et les fournisseurs satellites d'offrir les chaînes télévisées de façon individuelle et non en bouquet

- la fin des politiques forçant les consommateurs à payer pour l'obtention de relevés papiers

Le gouvernement se fixe aussi comme priorité de conclure un accord économique avec l'Union européenne, en affirmant qu'il pourrait créer 80 000 nouveaux emplois au pays. Le discours du trône précise que les négociations seront bientôt complétées.

Si le discours rend hommage aux résidents de Lac-Mégantic qui ont perdu la vie dans la catastrophe ferroviaire en juillet, il offre peu de détails sur ce que le gouvernement entend faire en ce qui concerne le transport de marchandises par rail, sinon des mesures ciblées pour le rendre plus sécuritaire.

Comme à l'habitude, le gouverneur général fait la lecture du document au Sénat. Le discours se termine par une allusion à la Chambre haute, touchée par plusieurs controverses cette année. Selon le gouvernement, le Sénat doit subir une réforme ou être éliminé. Les conservateurs attendront toutefois que la Cour suprême se soit prononcée sur les pouvoirs d'Ottawa en la matière avant d'agir.

La citoyenneté canadienne à Malala

Le gouvernement de Stephen Harper a aussi profité du discours du Trône pour annoncer son intention d'octroyer la citoyenneté canadienne à titre honorifique à la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Elle sera ainsi la sixième personne à recevoir cet honneur, après entre autres Aung San Suu Kyi, Nelson Mandela et le dalaï-lama.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper