Portrait d'Ayisha Issa : la comédienne qui joue la méchante Bouba dans «Unité 9» (ENTREVUE/VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

En plus de semer la terreur chaque semaine dans Unité 9, elle a joué un assassin dans L’Appât, une prêtresse dans Immortals et un zombie dans Warm Bodies. Son nom : Ayisha Issa.

Née en 1984 dans le West Island, à Montréal, la comédienne a obtenu son premier rôle dans la mégaproduction américaine Immortals, tournée à Montréal en 2010. « Je n’avais aucune expérience comme actrice, mais j’ai été prise grâce à ma maîtrise des arts martiaux. Mon personnage devait participer à une grande scène de combat, qui a finalement été coupée. »

Interprétant l’une des trois prêtresses qui devaient protéger l’oracle dans le film, Ayisha Issa a vécu près de vingt jours de tournage sur un plateau doté d’un budget de 80 millions de dollars. « C’était incroyable ! Je faisais le tour de chaque département pour poser des questions de façon compulsive. Je me sentais comme une enfant dans un monde complètement nouveau. »

ayisha issa

Dure à cuir au naturel

Après ses rôles de prêtresse, de zombie et d’assassin, la Montréalaise s’est glissée dans la peau d’une autre méchante, Bouba, à la fin de la première saison d’Unité 9. « Physiquement, je communique une énergie imposante. Les gens me disent que je souris peu, même si je suis pas mal de bonne humeur tout le temps. J’ai aussi une certaine intensité dans les yeux qui me donnent un air un peu bête. C’est donc facile pour moi de jouer le côté physique de ces personnages-là. Par contre, j’ai dû travailler fort pour interpréter des femmes agressives et violentes. Ça me dégoûtait au début. »

Avec le temps, la comédienne a finalement trouvé le moyen de développer de la compassion pour Bouba. « On ne peut pas dire qu’elle est juste méchante de nature, parce que ça donnerait un rôle vraiment ennuyant. Subtilement, j’essaie d’ajouter des couches et de montrer sa vulnérabilité profonde, en dessous de son image de femme haïssable et dangereuse. »

Même si elle tente d’humaniser son personnage, Ayisha Issa est consciente que le public la voit comme une femme qui devrait être isolée de la société et de la population carcérale. « N’importe quel professionnel dirait qu’à son âge, où elle est rendue, une réhabilitation complète est très difficile. Mais une évolution partielle est envisageable, avec beaucoup de travail et de temps. Ce serait injuste de ne pas lui donner la chance d’évoluer. »

Bouba VS Jeanne

Alors que Bouba est tombée dans l’œil de Jeanne (Ève Landry), Ayisha Issa admet ne pas savoir encore ce qui va se passer entre elles. « Je ne sais pas quand, ni comment elles vont se recroiser, mais dans un milieu comme la prison, c’est inévitable qu’elles se revoient. Ce sont deux personnages forts et intenses. Selon moi, elles vont soit très bien s’entendre ou se détester complètement. Il ne peut pas y avoir de milieu. »

ayisha issa

Même si près de deux millions de Québécois regardent Unité 9 chaque semaine, la comédienne n’avait pas conscience de l’ampleur du phénomène, jusqu’à la semaine dernière. « Tout le monde me disait que c’était gros, mais comme j’habite un quartier anglophone et que je n’ai pas de télévision, j’avais de la difficulté à concrétiser le succès de l’émission. Mais la semaine passée, je suis allée dans un restaurant à St-Jérôme avec Myriam Côté, qui joue Avril Robertson, et on a passé la soirée à prendre des photos. Ça n’arrêtait pas. Ce jour-là, j’ai compris ce qui se passait. »

Une carrière hollywoodienne

L’hiver prochain, les cinéphiles pourront voir Ayisha Issa dans le film Brick Mansions, produit par Luc Besson, dans lequel joue Paul Walker, la vedette de Fast and Furious. Très consciente que les rôles de femmes noires se font rares au Québec, elle reste attentive aux projets tournés à Toronto et aux États-Unis.

Lorsqu’elle n’est pas occupée par son nouveau métier de comédienne, elle travaille comme mannequin et comme entraîneure de fitness à Gym Montréal, sur la rue Sainte-Catherine Ouest.

Unité 9 – ICI Radio-Canada – Mardi 20 h

Close
La saison 2 d'Unité 9
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Close
Ève Landry dans «Unité 9»
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.