BIEN-ÊTRE

Stress, mauvaise alimentation: 10 chiffres déprimants sur les 18-35 ans

16/10/2013 09:38 EDT | Actualisé 16/12/2013 05:12 EST
Getty

Un sandwich le midi, des pâtes sauce tomate ou du Kraft Dinner pour souper. Ça vous rappelle quelque chose? C'est que vous avez été ou que vous êtes encore un étudiant en galère. Les comportements alimentaires des jeunes ne sont pas exemplaires. Mais la mauvaise alimentation n'est pas uniquement liée au petit budget étudiant.

Une enquête réalisée par Ipsos pour Doing Good Doing Well, à l'occasion de la 33e Journée mondiale de l'alimentation, dresse un état des lieux inquiétant de la situation des jeunes, qui va bien au-delà de leurs assiettes. Stress, solitude, mauvaise qualité du sommeil, troubles du comportement alimentaires, sont autant de mal-êtres mis en évidence par cette enquête réalisée auprès de 1001 personnes âgées de 18 à 35 ans.

Interrogés sur leurs habitudes alimentaires, leur état psychologique, leur rapport aux écrans, à leur poids ou leur hygiène, les résultats de ces jeunes mettent en évidence une forme de crise qui n'est pas uniquement sanitaire mais qui dérive sur tout leur mode de vie.

L'étude montre par ailleurs que la naissance d'un enfant ou le fait de décrocher un emploi ne sont pas des facteurs mettant à l'abri du mal-être.

Retrouvez dans la galerie ci-dessous les chiffres les plus marquants de cette étude.

EN IMAGES:

10 chiffres déprimants sur les 18-35 ans

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.