DIVERTISSEMENT

«Le printemps arabe – Mirage ou virage?» : Sami Aoun décortique le Printemps arabe

15/10/2013 05:23 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST
Groupe CNW/Éditions Médiaspaul

Trois ans après l’émergence du mouvement du Printemps arabe, le politologue Sami Aoun brosse un tableau des événements récents au Moyen-Orient, notamment en Syrie et en Égypte, dans le livre Le printemps arabe – Mirage ou virage?

Dans un entretien avec le professeur Stéphane Bürgi, Sami Aoun évoque l’arrivée au pouvoir de l’islamisme radical, l’application rigoureuse de la Charia, la persécution des chrétiens et d’autres minorités et le spectre des guerres civiles. L’analyste et conférencier livre une rétrospective des faits dans les différents pays et une analyse des puissances étrangères dans le sillage du Printemps arabe, une mouvance synonyme de démocratisation et de liberté pour le peuple du Moyen-Orient. Selon l’auteur, l’espoir est toujours bien présent, le Printemps arabe n’a pas encore connu son dénouement final et il est tout aussi prématuré de conclure à son échec qu’à son succès définitif.

sami aoun

En plus d’être professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, Sami Aoun est directeur de l’Observatoire du Moyen Orient et l’Afrique du Nord à la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQÀM. Stéphane Bürgi, pour sa part, enseigne en sciences politiques et en études religieuses à l’Université de Sherbrooke.

Le printemps arabe – Mirage ou virage? sera officiellement lancé le jeudi 24 octobre, à la Salle des Boiseries de l’UQÀM.

La rentrée culturelle (Automne 2013)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.