NOUVELLES

Projets inspirants qui pourraient être importés à Montréal

15/10/2013 05:05 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

Alors qu'on s'apprête à élire un maire pour Montréal, des gens regardent avec envie ce qui se fait dans d'autres grandes villes sur le plan de l'architecture et de l'aménagement urbain. Histoire de rêver et de vous faire voyager, voici quelques projets inspirants qui pourraient être importés à Montréal.

Dans le Vieux-Montréal, les silos à grain sont abandonnés depuis une vingtaine d'années. Pourtant, il ne manque pas de villes modèles qui ont su transformer leur passé portuaire ou industriel. C'est le cas de Londres, avec la Tate Modern, située sur les rives de la Tamise.

Le Silo Park d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, est devenu un site public modèle : une cinquantaine d'événements y sont tenus par année, du cinéma en plein air au marché hebdomadaire.

À Essen, en Allemagne, l'ancienne mine de Zollverein abrite un complexe culturel, comprenant musée, espaces de concert et une piscine. À Hambourg, un ancien entrepôt est en transformation jusqu'en 2015 et deviendra la Philharmonie de l'Elbe.

D'autres musées et salles de spectacles, construits au bord de l'eau, ont de quoi faire rêver les insulaires que sont les Montréalais : l'emblématique opéra de Sydney, mais aussi celui de Copenhague, le musée NEMO d'Amsterdam ou encore le musée Guggenheim de Bilbao en Espagne, réalisé par l'architecte canadien Frank Gehry.

Pour l'architecte Stéphane Pratt, il faut chercher l'inspiration dans des villes qui ressemblent à Montréal. « Je me plais à dire que Berlin, c'est une espèce de Mile-End de 8 millions d'habitants », dit-il. Pour lui, c'est question de vision et d'audace pour refléter la créativité montréalaise.

Un High line Park à Montréal

En multipliant chaises, tables et parasols, New York a transformé ses squares au cours de la dernière décennie. Mais Manhattan a aussi accouché d'un des plus beaux parcs linéaires : le High line Park, aménagé sur une ancienne voie ferrée surélevée.

Un autre parc linéaire est en cours de réalisation à Chicago : la Bloomingdale Trail, qui doit être prête en 2016.

L'architecte Loukas Yiacouvakis rêve d'un projet similaire pour Montréal, sur le viaduc qui relie le boulevard Rosemont et l'avenue Van Horne.

Il estime que le trafic n'est pas si dense et que deux des quatre voies du côté sud qui donnent sur le quartier Mile-End et le mont Royal pourraient être converties en parc dès l'an prochain.

« On garderait toute la partie sud, pour une esplanade piétonne, et on aurait à l'image du High line, un parc linéaire avec des bacs, des bancs. Pour moi, c'est une première étape qui est réalisable rapidement. On pourrait même penser que tout ça est comme des infrastructures temporaires », explique Loukas Yiacouvakis.

Le viaduc qui passe au-dessus de la voie ferrée du Canadien Pacifique est bordé de bâtiments industriels, dont certains abritent déjà des ateliers d'artistes.

« Tous les bâtiments qui sont ici et qui ont des gabarits assez élevés pourraient devenir assez intéressants en terme d'immobilier », soutient l'architecte montréalais. Pour lui, le bâtiment situé du côté nord du viaduc est des plus intéressants.

D'après un reportage d'Anne-Louise Despatie

PLUS:rc