NOUVELLES

Les actionnaires de Rona devront être patients, prévient un analyste

15/10/2013 12:49 EDT | Actualisé 15/12/2013 05:12 EST

Les actionnaires de Rona mécontents des rendements de leur investissement dans le quincaillier devront prendre leur mal en patience, du moins à court terme, selon un analyste de BMO Marchés des capitaux. Selon Wayne Hood, cette situation est surtout attribuable à la faiblesse du marché de l'habitation, surtout au Québec, ainsi qu'au recul des parts de marché de l'entreprise québécoise au profit de Home Depot.

L'analyste, qui a rencontré récemment le président et chef de la direction de Rona, Robert Sawyer, croit qu'il faudra « quelques années » afin de dresser le bilan des résultats de la restructuration du détaillant.

Dans un rapport diffusé mardi, l'analyste justifie sa prédiction en rappelant que d'autres entreprises, comme Home Depot et Lowe's, ont déjà traversé de telles périodes.

Même si les résultats ne sont actuellement pas à la hauteur des attentes, M. Hood estime que Rona atteindra son objectif de réduire ses coûts de 110 millions de dollars d'ici la fin de l'année, notamment grâce à l'élimination de postes administratifs et la fermeture de 11 magasins peu rentables.

L'analyste de BMO Marché des capitaux s'attend cependant à ce que les ventes de Rona reculent de 1 % au troisième trimestre. 

Par ailleurs, M. Hood estime que le détaillant ne représente pas une opportunité intéressante d'acquisition pour Canadian Tire. L'an dernier, alors que l'américaine Lowe's démontrait de l'intérêt pour Rona, certains analystes laissaient entendre que Canadian Tire aurait pu tirer profit d'une acquisition de l'entreprise québécoise.

En mi-journée, à la Bourse de Toronto, le titre de Rona se transigeait à 11,90 $, en recul de 0,16 $, ou 1,33 %.

La Presse Canadienne

PLUS:rc