NOUVELLES

Intxausti piège les favoris

14/10/2013 10:41 EDT | Actualisé 14/12/2013 05:12 EST

L'Espagnol Benat Intxausti (Movistar) a pris les favoris par surprise en s'imposant, lundi, dans la quatrième étape du Tour de Pékin, et en mettant la main sur le maillot rouge de meneur.

Intxausti a attaqué les favoris qu'étaient Basso, Gesink, Rogers et Costa à deux kilomètres du sommet du col de Miaofeng (une ascension totale de 12 km) pour remporter en solitaire cette étape reine de 150,5 km, au départ de Yanquing.

Le coureur basque a profité du marquage de son coéquipier et champion du monde Rui Costa pour tenter sa chance. Rapidement, il a creusé un écart d'une dizaine de mètres avant que les favoris ne réagissent.

Intxausti a devancé l'Irlandais Dan Martin par trois secondes et l'Espagnol David Garcia par quatre secondes pour ainsi signer son deuxième succès de l'année après sa victoire dans la 16e étape du Tour d'Italie.

« Notre plan a fonctionné à merveille, s'est réjoui le vainqueur, qui avait pris la 8e place du dernier Tour d'Italie. En plaçant un homme (Gutierrez) dans l'échappée matinale, l'équipe n'a pas eu à travailler avant les 30 derniers kilomètres où tout le monde s'est mis à plat ventre pour Rui Costa et moi. »

Au classement général, Intxausti détient 10 secondes d'avance sur Martin et 13 sur Garcia.

Dépossédé de son maillot rouge par Intxausti, le Français Nacer Bouhanni a dû se contenter du 95e rang, à 16 min 41 s du vainqueur. Le coureur de la FDJ a rallié l'arrivée entouré de ses coéquipiers, dont le Québécois Dominique Rollin, 93e.

Rollin pointe en 105e place au classement général, avec un recul de 22:14.

Mardi, la cinquième et dernière étape se déroule entièrement dans Pékin, entre la Place Tien An Men et le stade olympique, un terrain favorable aux sprinteurs.

PLUS:rc