NOUVELLES

Manifestations contre le géant de l'agriculture Monsanto

12/10/2013 06:36 EDT | Actualisé 12/12/2013 05:12 EST

Des manifestations ont eu lieu samedi dans plusieurs villes canadiennes ainsi qu'ailleurs dans le monde contre le géant américain Monsanto qui produit des semences génétiquement modifiées et des herbicides.

Les militants demandent aux gouvernements de rentre obligatoire l'étiquetage des organismes génétiquement modifiés (OGM) et de favoriser une agriculture plus soucieuse de l'environnement.

Des centaines de personnes ont marché dans les rues de Toronto. Aux dires des manifestants présents devant l'Assemblée législative, les OGM peuvent provoquer des tumeurs et différentes anomalies génétiques et même la stérilité.

Ils ont par ailleurs affirmé que l'impact des OGM sur l'environnement peut-être tout aussi désastreux. Selon eux, ces substances auraient causé l'effondrement de colonies d'abeilles.

Les manifestants ont réclamé un étiquetage des aliments qui contiennent des produits issus d'OGM comme l'a imposé l'Union européenne, afin que les consommateurs puissent faire un choix éclairé.

L'événement a été l'occasion pour eux de faire la promotion des cultures biologiques et d'un système alimentaire durable et sécuritaire.

À Ottawa, une centaine de personnes ont participé à une marche, qui s'est terminée sur la Colline du Parlement.

Les manifestants en ont aussi contre le fait que le prix mondial de l'alimentation ait été décerné à un scientifique de Monsanto, cette année, pour ses recherches sur les OGM.

Des manifestations semblables ont eu lieu dans 400 villes à travers le monde.

La réponse de Mosanto

Pour sa part, sur son site Internet, la multinationale américaine a dit reconnaître et respecter le fait que différents groupes ne partagent pas sa vision de l'agriculture.
Monsanto réitère par ailleurs que la sécurité de ses produits lui tient à coeur.

Par voir de communiqué, l'entreprise a rappelé qu'elle aide près de 20 millions d'agriculteurs à être plus productifs afin de répondre à une demande alimentaire mondiale de plus en plus croissante.

Néanmoins, le mouvement d'opposition contre Mosanto semble prendre de l'ampleur. Cette semaine, la Cour de Justice fédérale du Mexique a émis une injonction. Elle suspend les autorisations de cultures expérimentales et commerciales de plantes génétiquement modifiées vendues par Monsanto.

Avec les informations de Lyne-Françoise Pelletier et d'André Dalencour

PLUS:rc