NOUVELLES

La Corée du Nord rejette le pacte de non-agression offert par Washington

12/10/2013 09:36 EDT | Actualisé 12/12/2013 05:12 EST

La Corée du Nord a refusé de signer un pacte de non-agression proposé la semaine dernière par le secrétaire d'État américain, John Kerry, à condition que le pays accepte la dénucléarisation.

Dans un communiqué publié samedi, le porte-parole de la commission nord-coréenne de la défense nationale a déclaré que les États-Unis devaient mettre un terme aux sanctions imposées à Pyongyang à la suite de son essai nucléaire de février et aux provocations, incluant ses exercices militaires sur la péninsule coréenne.

Plus tôt cette semaine, la Corée du Nord avait dénoncé les deux jours d'exercices navals effectués par les États-Unis, la Corée du Sud et la Japon, dont l'objectif était, selon les trois pays, d'améliorer leur intervention en cas de catastrophe maritime.

La déclaration de la puissante commission nord-coréenne a été publiée en réaction à des propos tenus par M. Kerry. Lors de son récent voyage au Japon, le chef de la diplomatie américaine a en effet affirmé que les États-Unis étaient prêts à négocier avec la Corée du Nord si cette dernière abandonnait ses armes nucléaires et se pliait aux demandes de la communauté internationale.

John Kerry a indiqué que Washington souhaitait établir une relation pacifique avec Pyongyang dans le cas où celle-ci décidait d'aller de l'avant avec la dénucléarisation.


Associated Press



PLUS:rc