Les Montréalais auront-ils droit à un rappel du printemps 2012? Une manifestation masquée se prépare en marge du Conseil régional de l'ASSÉ à Montréal, le 2 novembre prochain. Les organisateurs ont annoncé qu'ils ne remettront pas le plan de leur trajet aux policiers du SPVM.

«Ces lois sont illégitimes, donc nous ne les respecterons pas», explique Angéline Desaulniers, coordinatrice aux affaires externes de l'AFÉA de l'UQAM, membre de l'ASSÉ.

Nommée «Mascarade d'Halloween contre l'interdiction de manifester à Montréal et partout ailleurs», l'événement vise précisément à dénoncer le règlement P-6 de la Ville de Montréal, qui interdit le port du masque et oblige les organisateurs à remettre le tracé de la manifestation aux autorités policières.

Les organisateurs dénoncent également une réglementation similaire au niveau fédéral, soit la Loi empêchant les participants à des émeutes ou des attroupements illégaux de dissimuler leur identité (C-309).

Malgré l'illégalité annoncée de la manifestation, les organisateurs invitent les manifestants à défier les autorités. «Nous allons tenter d'éviter les souricières», dit Angéline Desaulniers.

Les membres, explique-t-elle, estiment que les manifestations doivent être autonomes: «Les manifestants se dirigeront où ils veulent».

L'événement ayant lieu quelques jours après l'Halloween, les organisateurs invitent les participants à se déguiser. «On veut que ce soit festif», dit Angéline Desaulniers.

Loading Slideshow...

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.