Le gène du mariage heureux existerait. Nom de code: 5-HTTLPR

Publication: Mis à jour:
MARIAGE HEUREUX
Getty

Vous allez fêter vos 30 ans d'heureux mariage cette année? Ne vous lancez pas des fleurs, cette réussite est peut-être seulement génétique. D'après une étude publiée récemment dans la revue Emotion, nous aurions un gène qui pourrait prédire à quel point les émotions affectent nos relations.

Les chercheurs, de l'Université de Californie à Berkeley et de l'Université Northwestern (Chicago), et dirigés par Robert W. Levenson, ont découvert un lien entre une variante du gène 5-HTTLPR et l'accomplissement d'une relation. 150 personnes mariées depuis plus de 20 ans ont participé à cette étude.

Ces personnes étudiées sont divisées en deux groupes: celles qui possèdent des allèles 5-HTTLPR courts, et celles qui possèdent des allèles 5-HTTLPR longs.

- Allèles 5-HTTLPR courts (environ 17%): ces individus ont tendance à évaluer leur relation selon les rebondissements émotionnels de leur vie. C'est-à-à dire que dans des périodes où leur vie leur semble fantastique, leur couple est génial, et vice versa.
- Allèles 5-HTTLPR longs: la qualité de leur vie n'ébranle quasiment pas la façon dont ils perçoivent l'accomplissement dans leur vie de couple.

D'où peut être déduit que:

- Certaines relations seraient génétiquement conduites à la versatilité.
- Les autres seraient génétiquement inébranlables, ou du moins, rien d'extérieur à la relation ne peut venir se mettre en travers du couple.

Attention toutefois, cette étude ne montre en aucun cas qu'il existe une façon de prédire que deux personnes sont compatibles ou non. Elles ne démontrent pas non plus qu'il existe un gène qui est bon et l'autre mauvais. Seulement que pour certaines personnes, la stabilité du couple dépend de facteurs extérieurs, et pour d'autres non.

À VOIR AUSSI:

Close
Huit secrets pour l'amour à long terme
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.