NOUVELLES

MTS et Accelero déçues par le rejet de leur transaction par Ottawa

08/10/2013 08:26 EDT | Actualisé 08/12/2013 05:12 EST

La société Manitoba Telecom Services (MTS, TSX:MBT) et l'entreprise égyptienne qui voulait acquérir sa division Allstream se disent déçues du rejet de la transaction par le gouvernement canadien, par craintes pour la sécurité nationale.

L'entreprise Accelero Holdings souhaitait acquérir la division Allstream de l'ancienne société d'État manitobaine pour 520 millions de dollars.

Le gouvernement fédéral a rejeté le projet après l'avoir examiné en vertu des dispositions sur la sécurité nationale de la Loi sur Investissement Canada.

Dans une déclaration, le ministre de l'Industrie James Moore soulève que MTS Allstream exploite un réseau national de fibre optique qui fournit des services essentiels aux entreprises et aux gouvernements, dont le gouvernement du Canada.

MTS se dit « extrêmement surprise et déçue par cette décision ». Elle estime avoir répondu ouvertement aux questions d'Investissement Canada et souligne qu'Accelero a pris des engagements envers le gouvernement, dont celui d'investir 300 millions de dollars sur trois ans.

MTS et Accelero rejettent la thèse de risques pour la sécurité nationale. Elles soutiennent que la transaction aurait permis, entre autres, d'injecter 165 millions de dollars dans le régime de pension de 10 000 membres. MTS se bat actuellement en Cour suprême du Canada contre environ 7000 employés qui lui réclament 100 millions de dollars de surplus du régime de retraite depuis sa privations, il y a 16 ans.

Les deux entreprises examinent maintenant leurs options avec l'avis de leurs conseillers légaux et financiers.

PLUS:rc