NOUVELLES

Les libéraux l'emportent haut la main en Nouvelle-Écosse

08/10/2013 05:21 EDT | Actualisé 08/12/2013 05:12 EST

Le Parti libéral formera le prochain gouvernement majoritaire en Nouvelle-Écosse, après avoir remporté la victoire dans 33 circonscriptions sur 51. Le Nouveau Parti démocratique a subi une cuisante défaite, en ne remportant que sept sièges.

Les conservateurs de Jamie Baillie forment l'Opposition officielle.

Le chef du NPD et premier ministre, Darrell Dexter, a été défait dans sa circonscription de Cole Harbour-Portland Valley. Tony Ince, candidat libéral, a remporté la course de justesse.

Le chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, a été réélu dans la circonscription d'Annapolis avec une avance enviable. Il a battu Virginia Hurlock du Parti progressiste-conservateur et Henry Spurr du Nouveau Parti démocratique.

Les néo-démocrates de Darrel Dexter tentaient d'obtenir un second mandat après quatre années de pouvoir, tandis que les libéraux de Stephen McNeil et les progressistes-conservateurs de Jamie Baillie espèraient leur succéder. Le Parti vert de John Percy proposait des candidats dans une quinzaine de circonscriptions.

Darrell Dexter et Stephen McNeil ont voté mardi matin dans leur circonscription respective. Jamie Baillie avait voté par anticipation.

À la dissolution de la Chambre, les néo-démocrates occupaient 31 sièges, les libéraux en avaient 12 et les progressistes-conservateurs, 7. Deux sièges étaient vacants.

Environ 700 000 citoyens ont droit de vote. Plus de 100 000 personnes ont voté par anticipation.

Aux élections générales de 2009, 58 % des électeurs avaient exercé leur droit de vote, ce qui représente le plus faible taux de participation à des élections provinciales dans l'histoire de la province.

PLUS:rc