NOUVELLES

Une vague d'attentats fait au moins 38 morts à Bagdad

07/10/2013 04:45 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

Une dizaine de bombes ont explosé lundi à Bagdad, tuant au moins 38 personnes, a annoncé la police irakienne.

Huit des dix explosions ont touché de grands quartiers chiites de la capitale irakienne, mais une autre a été signalée dans le secteur de Doura, à prédominance sunnite, la dernière touchant un quartier mixte.

L'attentat le plus meurtrier, une voiture piégée dans une rue commerçante du quartier de Husseiniya, a fait cinq morts. Les attentats n'ont pas été revendiqués.

Quatre membres d'une milice sunnite pro-gouvernementale ont par ailleurs été tués dans le nord de Bagdad, et six personnes, dont un policier, ont succombé à une fusillade entre militants islamistes et forces spéciales irakiennes à Hilla, à 100 km au sud de la capitale.

Plus de 6000 personnes ont péri au cours de violences depuis le début de l'année en Irak, selon l'estimation de l'organisation Iraq Body Count, soit davantage que pour l'ensemble de l'année 2012.

L'affrontement religieux entre les communautés chiite et sunnite s'est accentué avec la guerre civile en Syrie voisine, mettant en danger l'équilibre fragile mis en place en Irak entre factions chiites, kurdes et sunnites.

Reuters

PLUS:rc