NOUVELLES

La présidente argentine au repos forcé

06/10/2013 03:30 EDT | Actualisé 05/12/2013 05:12 EST

La présidente argentine, Cristina Fernandez, va devoir prendre un mois de repos afin de résorber un hématome dans la boîte crânienne, a annoncé, samedi, son porte-parole.

Le vice-président Amado Boudou a écourté une visite en France pour revenir en Argentine et assumer l'intérim à la tête de l'État.

Âgée de 60 ans, Cristina Fernandez a subi un choc à la tête en août, mais les médecins n'avaient alors rien décelé, a dit son porte-parole Alfredo Scoccimarro, sans plus de précisions.

La présidente argentine, au pouvoir depuis 2007, a effectué samedi des examens dans un établissement de Buenos Aires spécialisé dans les maladies cardiovasculaires. Les médecins ont alors diagnostiqué un hématome sous-dural, c'est-à-dire un épanchement de sang sous une membrane enveloppant le cerveau. Ce genre d'hématome survient généralement à la suite d'un choc.

Cristina Fernandez va devoir suspendre sa participation à la campagne pour les élections législatives du 27 octobre, qui, selon les instituts de sondage, pourraient faire basculer le Congrès dans l'opposition.

Veuve de l'ancien président Nestor Kirchner, décédé en 2010 d'une attaque cardiaque, Cristina Fernandez a subi, en 2012, une ablation de la thyroïde bien que les examens ultérieurs n'aient pas permis de déceler de cellules cancéreuses.

Reuters

PLUS:rc