NOUVELLES

Attaque chimique dans le métro : accès exclusif à la simulation

06/10/2013 06:03 EDT | Actualisé 06/12/2013 05:12 EST

Une attaque chimique dans le métro de Montréal, en pleine heure de pointe, c'est le scénario catastrophe qui a été simulé mercredi dernier dans le cadre d'un exercice de situation d'urgence.

Policiers, pompiers, ambulanciers et médecins ont participé à l'opération, à laquelle Radio-Canada a eu un accès exclusif.

L'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal a préparé l'opération durant six mois. Une centaine d'intervenants y ont participé.

Par exemple, une femme en arrêt cardio-respiratoire ne sera pas réanimée pendant la simulation parce que le personnel hospitalier se concentre sur les patients qui peuvent encore être sauvés. 

Le personnel soignant et l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal sont satisfaits du résultat, même s'il n'est pas parfait. Des intervenants feront un bilan complet de cette simulation d'un code orange au cours des prochaines semaines dans le but d'améliorer le processus.

La simulation permettait de tester la mise en place du « Code Orange », qui signifie une urgence majeure dans le réseau de la santé. Il s'agit de la deuxième simulation d'une telle envergure dans le réseau. La première s'était tenue en octobre 2012.

D'après un reportage de Louis-Philippe Ouimet

PLUS:rc