NOUVELLES

Montréal souhaite un processus d'attribution des contrats plus rapide

04/10/2013 11:55 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST
Radio-Canada

Le maire de Montréal, Laurent Blanchard, voudrait que toutes les entreprises qui désirent soumissionner à des contrats de construction, de voirie, d'aqueducs et d'égouts de 100 000 $ et plus obtiennent d'abord le feu vert de l'Autorité des marchés (AMF). Ainsi, tous ceux qui soumissionneraient à un contrat de la Ville lors d'un appel d'offres seraient déjà accrédités par l'AMF.

Montréal, dont la demande a reçu un accueil favorable de Québec, croit que cette mesure accélérerait le processus d'octroi des contrats. Actuellement, les entrepreneurs n'ont pas besoin d'être accrédités par l'AMF pour soumissionner à un contrat. C'est seulement après l'appel d'offres que l'AMF étudie les dossiers des deux plus bas soumissionnaires.

Le maire souhaite aussi que les sous-traitants soient tenus d'obtenir une accréditation de l'AMF si leurs contrats dépassent 25 000 $.

Le président du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, accueille favorablement les demandes du maire Blanchard. Il va soumettre prochainement les demandes de Montréal au Conseil des ministres. Il promet aussi d'assouplir les règles pour accélérer le processus d'accréditation des contrats à l'AMF.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 sites montréalais abandonnés