NOUVELLES

Émile Loranger fait du dossier des quotes-parts son cheval de bataille

04/10/2013 11:03 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

Le maire sortant de L'Ancienne-Lorette, qui sollicite un huitième mandat, va mener sa campagne électorale sur la question des quotes-parts que la ville défusionnée doit verser à l'agglomération de Québec.

Émile Loranger a dévoilé vendredi matin le thème de sa campagne. Le maire sortant s'est même engagé à démissionner s'il perd sa bataille en cour contre l'agglomération.

Émile Loranger a fait savoir qu'il souhaite un nouveau mandat fort pour régler définitivement la question du montant des quotes-parts. Ce dossier devrait être entendu devant les tribunaux l'année prochaine.

Chaque année, les deux villes défusionnées, L'Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures, doivent verser un montant à la Ville de Québec pour bénéficier de certains services.

Ces dépenses nuisent à la santé financière de la municipalité de L'Ancienne-Lorette, plaide le maire sortant. Il réclame 3 millions de dollars qui auraient été perçus, selon lui, en trop par l'agglomération de Québec.

S'il remporte sa cause, le maire sortant fait valoir qu'il pourrait diminuer le compte de taxe des contribuables de 600 $ en moyenne.

Élu pour la première fois le 6 novembre 1983, Émile Loranger sollicitera un huitième mandat.

PLUS:rc