NOUVELLES

Des syndiqués de Rio Tinto Alcan en colère contre la FTQ

04/10/2013 10:39 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

Des syndiqués de Rio Tinto Alcan (RTA) songent à ne plus verser leurs cotisations à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) à la suite des révélations entendues cette semaine à la commission Charbonneau.

Il y a trois ans, les travailleurs associés au Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida (SNEEAA) avaient cessé de verser leurs cotisations à la FTQ à la suite des reportages de l'émission Enquête, mais la situation s'était calmée lors d'un congrès national en 2010.

Les syndiqués avaient alors décidé de faire confiance aux nouveaux dirigeants.

Cependant, le président du syndicat, Alain Gagnon, se dit consterné par tout ce qu'il entend à la commission Charbonneau. Il admet que plusieurs syndiqués songent de nouveau à arrêter de verser leurs cotisations en guise de protestation. Alain Gagnon attend le feu vert de ses membres avant d'agir. Il estime que Michel Arsenault n'a plus la légitimité pour diriger la FTQ.

PLUS:rc