NOUVELLES

Création de 100 emplois chez Warner Bros à Montréal

04/10/2013 07:12 EDT | Actualisé 04/12/2013 05:12 EST

Pour une deuxième fois cette semaine, Québec et un studio montréalais de jeux vidéo annoncent de nouveaux emplois dans ce secteur. Après Ubisoft lundi, c'était au tour de WB Games, une filiale de Warner Bros, de confirmer vendredi l'agrandissement de ses installations dans la métropole.

En tout, 100 nouveaux employés s'ajouteront à l'équipe actuelle de 325 personnes. D'ici 2018, Warner Bros souhaiterait avoir plus de 500 employés à Montréal. L'agrandissement de ses bureaux devrait coûter 63 millions de dollars sur cinq ans. Québec octroie une subvention de 1,5 million de dollars pour ce projet.

« Mon gouvernement est fier de soutenir ces fleurons de notre économie, qui sont de véritables créateurs de richesse et d'emplois pour le Québec », a déclaré la première ministre, Pauline Marois, qui participait à l'annonce, vendredi matin, en compagnie du ministre des Finances, Nicolas Marceau. 

En mars 2010, Warner Bros a confirmé son intention de s'installer à Montréal. Le gouvernement libéral de l'époque promettait alors 7,5 millions à l'entreprise américaine qui s'engageait à créer 300 emplois d'ici 2015.

« En trois ans à peine, notre studio montréalais s'est rapidement imposé au sein du groupe par la qualité de ses productions », a indiqué le président de Warner Bros Interactive Entertainment, Martin Tremblay.

9,9 M$ pour Ubisoft et 500 emplois

Lundi, Québec a annoncé le versement d'une subvention de 9,9 millions de dollars à Ubisoft, qui s'engage à créer 500 emplois avec un nouveau studio à Montréal. 

Cette journée-là, le ministre des Finances du Québec, Nicolas Marceau proposait des changements au crédit d'impôt pour la production de titres multimédias. De nouveaux métiers sont maintenant admissibles et l'expiration du crédit d'impôt trois ans après la commercialisation d'un jeu vidéo a été éliminée. Ces modifications s'appliquent à tous les éditeurs de jeux vidéo au Québec.

PLUS:rc