NOUVELLES

Abandon de Rabaska : la CAQ demande à Québec de revenir sur sa décision

04/10/2013 04:51 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST

La Coalition avenir Québec (CAQ) dénonce l'enterrement par le ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet du projet de port méthanier Rabaska, à Lévis.

Selon le député de la circonscription de Lévis et porte-parole de la CAQ en matière de finances Christian Dubé, la région n'a pas les moyens de se priver d'un projet majeur de développement.

Christian Dubé a demandé vendredi au gouvernement Marois de faire marche arrière concernant l'abandon du projet Rabaska. « Je demande aux citoyens, à la Chambre de commerce de Lévis, à tous les entrepreneurs de demander à M. Blanchet de revenir sur sa décision », a-t-il dit.

Christian Dubé a ajouté que le ministre Blanchet aurait, selon lui, subi l'influence de l'ex-ministre de l'Environnement Daniel Breton en ce qui concerne l'abandon du projet Rabaska. 

Le député de Lévis estime que les promoteurs de Rabaska, qui ont investi 60 millions de dollars dans le projet, pourraient poursuivre le gouvernement Marois.

Rappelons que le ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet a confirmé jeudi que le projet de terminal méthanier était officiellement abandonné. Le bail pour les terrains au bord du fleuve Saint-Laurent est venu à échéance en décembre dernier.

Ces terrains avaient été accordés au promoteur Rabaska à la suite d'un décret adopté par le gouvernement libéral. Ils étaient destinés notamment à l'aménagement d'un quai si le terminal méthanier avait vu le jour.

Le ministre de l'Environnement a confirmé que le décret gouvernemental autorisant la construction du terminal méthanier Rabaska n'est plus valide.

PLUS:rc