NOUVELLES

Présence de radon : des travaux à l'école Saint-Sacrement

03/10/2013 03:05 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

La Commission scolaire de la Capitale va réaliser des travaux à l'école internationale de Saint-Sacrement et au bâtiment administratif à la suite d'une opération de détection de la présence de radon.

Selon la Commission scolaire, la situation ne présente pas de danger pour la santé des élèves de l'école primaire. Les travaux seront réalisés à titre préventif.

Les quantités de ce gaz radioactif d'origine naturelle ont été retrouvées dans un sous-sol, dans une cage d'ascenseur et dans le bureau d'une responsable du service de garde où les enfants n'ont pas accès.

Dans ces endroits, les résultats dépassent la norme recommandée par Santé Canada.

Des travaux correctifs seront effectués au cours des prochains mois.

Selon les experts de la santé publique, seule une exposition continue à des concentrations élevées de radon pendant plusieurs décennies représenterait un risque pour la santé.

Rappelons qu'à l'instar des autres commissions scolaires dans la province, la Commission scolaire de la Capitale a procédé à l'hiver 2013 à une opération de détection du radon. En tout, 1840 détecteurs ont été installés dans les établissements de la commission scolaire.

Le radon est un gaz radioactif d'origine naturelle qui provient de la dégradation de l'uranium présent dans la croûte terrestre. Il peut s'accumuler dans les bâtiments par le sous-sol.

PLUS:rc