DIVERTISSEMENT

«Les Monumentales signées Granby» : l'irrévérence au féminin

03/10/2013 02:12 EDT | Actualisé 03/12/2013 05:12 EST
Dany Giard

Trois univers féminins complètement déjantés se sont relayés sur la Scène Financière Sun Life du Monument-National, mercredi soir.

Trois groupes formés de jeunes femmes à l'humour salé, qui ne manquent pas de cran, d'audace et de talent. Elles s'appellent Garoche ta sacoche, Les Gourmandes et Les Nanas Coustiques, et elles feront grand bruit sur nos scènes dans les prochaines années.

Les trois formations sont passées par le Festival international de la chanson de Granby pour se faire connaître. Le duo Garoche ta sacoche a remporté les grands honneurs de la 45e édition du concours, il y a quelques semaines, tandis que Les Nanas Coustiques y étaient demi-finalistes, et que Les Gourmandes étaient finalistes l'an dernier. On a donc utilisé le prétexte de la série de spectacles annuelle Les Monumentales pour les réunir, le temps d'une soirée sous le thème des Monumentales signées Granby.

Folk insolite et percussions corporelles

Sonia Brochet et Cynthia Veilleux, de Garoche ta sacoche, ont été les premières à nous accrocher un sourire au visage. Armées de leurs guitares, elles nous ont chanté leur «folk insolite» avec une énergie débordante, presque exaltée. On les a déjà comparées à un mélange entre les sœurs McGarrigle et les Denis Drolet, et le parallèle se tient parfaitement, tant en ce qui a trait aux harmonies vocales qu'à l'absurdité des textes. Les filles jasent du quotidien, de leur visite à la pharmacie et à l'épicerie, de la prononciation souvent bâclée du «A» dans les prénoms Sonia, Cynthia, Laeticia et autres, dans un débit presque essoufflant et avec une répartie parfaitement affinée. Elles n'ont offert que quelques morceaux, mais on a hâte d'en entendre davantage.

Impressionnant, le quatuor des Gourmandes joue littéralement avec son corps devant le public. Mais il ne faut pas s'en offusquer; Gabrielle, Judith, Chloé et Geneviève exploitent leurs voix, leurs mains et leurs pieds pour créer un environnement sonore qui ressemble à s'y méprendre à celui généré par de vrais instruments. Elles imaginent donc des «percussions corporelles» et s'éclatent dans le beatbox et les effets vocaux pour livrer une pop joyeuse, où les paroles ne donnent pas toujours dans la dentelle; on n'a qu'à penser à cette mélodie où il est question de vengeance envers un ex. On salue leur performance sans failles; Les Gourmandes prouvent qu'on peut à peu près tout faire avec un peu de créativité.

Les Nanas Coustiques décapent

Mais notre Palme d'or personnelle revient aux Nanas Coustiques, qu'on avait aussi remarquées à L'Événement JMP, dans le cadre du Festival Juste pour rire, en juillet dernier. Avec leurs chansons crues, vulgaires et choquantes, mais drôles à se rouler par terre, Marie-C. Lachance, Linda Bouchard et Mathilde Laurier, toutes diplômées de l'École nationale de l'humour, dépeignent les petites tares de la vie de tous les jours, ces détails anodins qui nous agacent, nous font tiquer ou froncer des sourcils, ou alors elles inventent carrément des scénarios loufoques complètement hilarants. Elles entonnent ainsi leur lassitude d'aider une amie en peine d'amour («Tu m'gosses! J'essuie ta morve pis ton mascara... Ça devient difficile de vous endurer, toi, Bridget Jones, pis ta crème glacée»), ou encore leur fascination pour la «pitoune» qui déambule sur le boulevard Saint-Laurent la nuit venue («Je suis sexy quand je crisse le camp en bas de mes talons aiguilles, quand mon chihuahua chie dans mon faux sac Gucci»). Elles bricolent aussi un vécu fictif à Barack Obama, marqué notamment par une bataille avec Will Smith («Pendant la bataille, on ne savait pas qui était qui, fac c'est peut-être Will Smith qui est président aujourd'hui»). Évidemment, ce n'est pas pour les oreilles sensibles, mais on en aurait repris encore et encore, tant leurs vers sont efficaces et punchés. Avec leur petit air frondeur, frôlant le «je-m'en-foutisme», les Nanas disent tout ce qui ne se dit pas, et c'est drôlement rafraichissant.

Pour en savoir plus sur Garoche ta sacoche, Les Gourmandes et Les Nanas Coustiques, on consulte le www.garochetasacoche.com, le www.gourmandes.bandcamp.com et le www.lesnanascoustiques.com.

La rentrée culturelle (Automne 2013)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.