NOUVELLES

L'ex-promoteur de Michael Jackson jugé non coupable de négligence

02/10/2013 08:26 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

Un jury de Los Angeles a jugé mercredi à l'unanimité que le promoteur de la dernière tournée de Michael Jackson, AEG Live, n'était pas coupable de négligence dans le décès du chanteur américain en 2009.

Après cinq mois de procès et une semaine de délibérés, le jury a conclu qu'AEG n'avait pas négligé la santé de Michael Jackson avant son décès à l'âge de 50 ans d'une overdose de Propofol, un puissant anesthésiant, alors qu'il allait entamer une tournée.

AEG Live était poursuivi par Katherine Jackson, la mère du chanteur de Billie Jean, et les trois enfants de ce dernier, qui réclamaient plusieurs centaines de millions de dollars de dommages et intérêts.

Ils accusaient le promoteur d'avoir fait preuve de négligence en engageant Conrad Murray comme médecin personnel de la star et en n'ayant pas tenu compte de signaux alarmants pour sa santé.

Conrad Murray a condamné pour homicide involontaire en 2011 pour avoir administré à Michael Jackson la dose de Propofol mortelle.

Les avocats d'AEG ont plaidé que le « Roi de la pop » était intoxiqué bien avant d'entamer la préparation de la tournée This is it.

Le verdict a été lu vers dans la Cour supérieure de Los Angeles, le tribunal où s'est déroulé le procès.

Reuters

PLUS:rc