NOUVELLES

Les finalistes des GG 2013 sont connus

02/10/2013 11:36 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé aujourd'hui les noms des 35 finalistes de langue française des Prix littéraires du gouverneur général. 

Ces prix récompensent des ouvrages en français et en anglais dans sept catégories. 

Un comité de pairs, sélectionné par le Conseil des arts du Canada, choisit les finalistes et les gagnants des GG. Cette année, 624 ouvrages en français et 979 ouvrages en anglais ont été soumis.

Les lauréats, dont le nom sera dévoilé le 13 novembre, reçoivent une bourse de 25 000 $.

Ces prix ont été décernés en français pour la première fois en 1959. Marie-Claire Blais, Stéphane Jorisch et Normand Chaurette sont les auteurs qui en ont remporté le plus au fil des ans.

Aperçu de la cuvée 2013

La frontière entre la littérature et les autres formes d'art est parfois ténue : deux auteurs finalistes dans la catégorie Romans et nouvelles, Sergio Kokis et Marc Séguin, sont aussi peintres, tandis que le titre du livre jeunesse Au carnaval des animaux est un clin d'œil à la musique de Saint-Saëns. 

Fanny Britt se retrouve en lice dans plusieurs catégories : en théâtre, avec sa pièce Bienveillance, et en littérature jeunesse pour Jane, le renard et moi.

La jeune poète innue Marie-Andrée Gill avait initialement publié son recueil de poésie Béante à compte d'auteur avant qu'il ne soit accepté par un éditeur.

Dans son recueil de poésie Jacques Roche, je t'écris cette lettre, Rodney Saint-Éloi s'adresse au poète haïtien Jacques Roche, kidnappé le 10 juillet 2005 à Port-au-Prince et dont le corps a été retrouvé quatre jours plus tard.

Plusieurs livres abordent des sujets sensibles ou d'actualité : l'essai L'Alberta autophage : identités, mythes et discours du pétrole dans l'Ouest canadien s'intéresse au pétrole albertain, tandis qu'À l'ombre de la grande maison, livre jeunesse, traite du difficile sujet de l'esclavage.

La pièce de théâtre Christine, la reine-garçon, est le livre finaliste qui fait voyager les lecteurs le plus loin dans le temps cette année en les transportant en 1649, à la cour de la reine Christine de Suède.

Avec un x, un k et un w, le titre Les maux d'Ambroise Bukowski, finaliste 2013 en traduction, vaudrait 67 points au Scrabble.

PLUS:rc