NOUVELLES

Gare au coup de balai de l'ouragan

02/10/2013 12:17 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

La Corée n'a pas de chance avec sa F1. Les promoteurs accumulent les pertes, le Grand Prix est en péril, et voici qu'un ouragan s'annonce pour dimanche.

Alors que les promoteurs planchent sur un réaménagement complet de l'évènement pour le garder au calendrier, voici que la météo pourrait réduire leurs efforts à zéro. L'agence de presse nationale Yonhap rapporte qu'un ouragan frappera la région du circuit dimanche, jour de la course.

De fortes pluies et des vents violents sont prévus avec le passage de l'ouragan Fitow à l'extrême sud de la Corée. Déjà la présentation du tout premier Grand Prix de Corée, en 2010, avait été perturbé par un ouragan, obligeant la FIA à repousser le départ. 

L'avenir de la F1 à Yeongam pourrait se jouer dimanche, car les chances de voir la Corée rester sont en ce moment de 50 %, d'après les organisateurs. 

Dans le calendrier de 2014, le Grand Prix de Corée a déménagé, passant de l'automne au printemps, une semaine après la course en Chine. Elle est une des trois épreuves suivies d'un astérisque sur le calendrier.

« Nous voulons améliorer le contrat actuel avec la FOM (Formula One Management), nous continuons à négocier et espérons une conclusion satisfaisante, a dit le promoteur Won-Hwa Park au réseau Sky Sports. Je dirais que nos chances de rester au calendrier sont aujourd'hui de 50%, mais nous souhaitons vivement continuer. »

Les Coréens ont investi 264 millions de dollars dans ce projet F1, supervisé par Hermann Tilke, l'architecte de la F1, mais leur projet de construire une ville « à la Monaco » ne s'est pas concrétisée. Et ils ont admis avoir perdu beaucoup d'argent depuis 2010. Bernie Ecclestone aurait proposé au promoteur d'en faire une course nocturne. Pour cacher les terrains vagues aux alentours ?  

« C'est une excellente idée, a réagi le promoteur coréen. Nous serions d'accord de l'organiser de nuit, dans de meilleures conditions. Ce circuit est éloigné des villes, nous n'aurions aucun problème avec le bruit. »

Le circuit a en effet été construit en pleine campagne au bord de la mer, avec l'intention des Coréens de construire autour du circuit une ville portuaire ultra-moderne. Mais ce projet tarde à voir le jour, et pour l'instant, la F1 se retrouve chaque année au milieu de nulle part. 

Mais si le circuit devait être balayé par un ouragan, une course de nuit serait quasi impossible à présenter. 

PLUS:rc