NOUVELLES

Les Québécois moins optimistes quant à l'économie

01/10/2013 01:19 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

Près de quatre Québécois sur dix estiment que la situation économique de la province déclinera au cours des six prochains mois, d'après un sondage du Groupe Altus, commandé par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

L'indice de confiance des Québécois s'établit en dessous du point d'équilibre à 93,3. Il s'agit d'un recul de trois points comparativement à l'automne dernier, mais d'une hausse par rapport à l'hiver 2013.

« Le consommateur est plus optimiste qu'à l'hiver, même s'il estime que sa situation financière demeurera la même », avance le PDG du Conseil, Léopold Turgeon, dans un communiqué. En fait, 65 % des ménages québécois croient que leur situation financière restera la même au cours des six prochains mois.

De plus, 45 % des Québécois s'attendent à un recul de l'économie.

Des autos et des vêtements

Par ailleurs, 44 % des Québécois considèrent qu'il est présentement intéressant d'effectuer des achats importants, comme acquérir un véhicule ou des électroménagers. Cette opinion est demeurée relativement la même par rapport à l'an dernier (42 %). L'automobile reste au premier rang des intentions d'achats importants, suivie par les électroménagers et les ordinateurs.

Dans leurs intentions d'achats, les Québécois comptent réduire leurs dépenses dans toutes les catégories de biens et services à l'exception des biens mode, révèle le sondage, dont les résultats ont été présentés mardi. En 2012, leurs intentions de revoir leurs dépenses étaient semblables.

PLUS:rc