NOUVELLES

Démocratie Québec craint la division du vote dans Cap-Rouge-Laurentien

01/10/2013 06:18 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

Le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, reconnaît qu'il aurait préféré qu'il y ait moins de candidats dans le district de Cap-Rouge-Laurentien, mais ni avoir fait pression sur l'indépendant Philippe Moussette afin qu'il retire sa candidature.

Ce district est important pour Démocratie Québec puisque son candidat Conrad Verret s'y présente en tant que colistier de David Lemelin.

Philippe Moussette, président-cofondateur du Club d'astronomie VÉGA de Cap-Rouge, soutient avoir reçu quelques appels du candidat. « Il [Conrad Verret] a essayé de me dire que ma candidature faisait en sorte que ça pouvait diviser le vote puis ainsi donner moins de chance à M. Lemelin de pouvoir se faire élire », soutient-il.

Le candidat de Démocratie Québec reconnaît avoir contacté Philippe Moussette. Cependant, il assure n'avoir jamais eu l'intention de l'empêcher de se présenter. 

« Je lui ai parlé à deux reprises, parce qu'on trouvait étrangement qu'il parlait comme nous, les citoyens d'abord­. Il y avait quelques items qui étaient dans notre programme. Quand il nous a dit qu'il avait déposé sa candidature, on s'est dit c'est beau, bonne chance », raconte Conrad Verret.

En plus de Philippe Moussette, Jean Guilbault, un autre indépendant et l'actuel élu dans le secteur, est aussi candidat dans le district.

David Lemelin déplore que la présence de ces deux candidats indépendants risque de diviser le vote. « Si on divise les forces d'opposition, ce n'est pas très productif, ça c'est très clair », déplore-t-il.

PLUS:rc