POLITIQUE

Marijuana thérapeutique: jusqu'à 1,3 milliard $ de chiffre d'affaires pour le gouvernement

01/10/2013 07:48 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST
Getty
LOS ANGELES, CA - OCTOBER 19: Dave Warden, a bud tender at Private Organic Therapy (P.O.T.), a non-profit co-operative medical marijuana dispensary, displays various types of marijuana available to patients on October 19, 2009 in Los Angeles, California. Attorney General Eric Holder announced new guidelines today for federal prosecutors in states where the use of marijuana for medicinal purposes is allowed under state law. Federal prosecutors will no longer trump the state with raids on the southern California dispensaries as they had been doing, but Los Angeles County District Attorney Steve Cooley recently began a crackdown campaign that will include raids against the facilities. Cooley maintains that virtually all marijuana dispensaries are in violation of the law because they profit from their product. The city of LA has been slow to come to agreement on how to regulate its 800 to 1,000 dispensaries. Californians voted to allow sick people with referrals from doctors to consume cannabis with the passage of state ballot Proposition 215 in 1996 and a total of 14 states now allow the medicinal use of marijuana. (Photo by David McNew/Getty Images)

Les malades ayant le droit de consommer de la marijuana à des fins thérapeutiques doivent commencer à s'approvisionner différemment à compter d'aujourd'hui.

L'ancien système, qui, jusqu'à maintenant, dépendait principalement de la production à domicile, sera progressivement remplacé d'ici le 31 mars par une nouvelle méthode : ce seront dorénavant des producteurs commerciaux autorisés et agréés par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui pourront produire la drogue.

Elle sera livrée aux patients par courrier sécuritaire.

Le gouvernement fédéral souhaite ainsi en finir avec la production de marijuana à petite échelle et de qualité variable, cultivée par les particuliers, et souvent détournée illégalement vers le marché noir.

Selon Santé Canada, 37 400 Canadiens utiliseraient la marijuana à des fins médicales en utilisant ce système. L'organisme estime cependant que ce nombre pourrait atteindre 400 000 d'ici 2024.

Le chiffre d'affaires de ce nouveau commerce lancé par le gouvernement pourrait atteindre 1,3 milliard de dollars.

Déjà, 156 firmes ont présenté des demandes pour obtenir le statut de producteur lucratif et de distributeur de marijuana.

14 idées pour manger en santé

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.