DIVERTISSEMENT

Céline Dion rencontre la presse pour présenter son nouvel album anglophone

01/10/2013 12:02 EDT | Actualisé 01/10/2013 12:03 EDT
Agence QMI

La sortie du nouvel album en anglais de Céline Dion marque son association avec de jeunes créateurs. Elle coïncide aussi avec son arrivée sur Twitter. Pas question pour la star internationale de manquer le virage que prend le monde de la musique.

Peu d'artistes canadiens peuvent attirer des journalistes du monde entier en un lieu et enchaîner des entrevues pendant un après-midi (ce qu'on appelle un junket dans l'industrie du spectacle). C'est le cas de Céline Dion.

Nous étions une trentaine de journalistes conviés, vendredi matin, dans un hôtel de Riviera Beach, en Floride. Nous venions de partout dans le monde; de Montréal et de Toronto, mais aussi d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Belgique et de France. Il y aura trois journées du genre en tout.

Initiation à Loved me back to life

On nous a d'abord présenté un document vidéo avec des chansons intégrales dont le (peu mémorable) duo avec Stevie Wonder et des segments documentaires (fascinants) sur l'enregistrement de l'album, notamment la chanson Incredible, en duo avec Ne-Yo.

Premier constat, Céline Dion exerce sur ses collaborateurs un pouvoir de séduction professionnelle extraordinaire. Tous sont impressionnés de travailler avec cette star si talentueuse et rigoureuse. De son côté, elle se met humblement à leur service. C'est beau à voir.

Deuxième observation, la chanson titre de l'album est terriblement accrocheuse. De Martin (mon caméraman) au collègue Herby, nous étions tous sous l'emprise de ce ver d'oreille qui s'intitule Loved me back to life.

Toujours plus haut, toujours plus loin

Ceux qui suivent la carrière de Céline Dion depuis le succès d'Une colombe savent qu'elle cherche toujours à se dépasser. Elle ne fait pas exception sur son premier album en anglais en six ans. Elle y déploie sa voix autrement.

«Ce sont des mots un peu différents, c'est une approche vocale un peu différente.» — Céline Dion.

Avec Water and a flame, elle s'éclate autant vocalement qu'avec le propos de la chanson. « La voix est un peu enrouée et éraillée, comme si je me réveillais le matin après deux verres de vin de la veille. Ce n'est pas moi du tout, ça. Je n'ai jamais vécu ça. Je ne sors pas! Donc, chanter cette chanson est une façon de prouver que moi aussi je peux le faire. »

Plus cool aux yeux de René-Charles

Sur cet album, Céline Dion a fait appel à de jeunes collaborateurs qui ont beaucoup impressionné son fils René-Charles. Celui-ci était ravi que Ne-Yo et Sia Furler travaillent avec sa mère.

« René-Charles n'en revenait pas que Sia m'ait écrit une chanson, admet-elle. Il pensait que c'était une blague parce qu'il ne me pensait pas assez cool pour travailler avec elle, parce qu'elle écrit pour Rihanna. »

Arrivée sur Twitter

Lorsqu'on demande à la star si c'est son fils qui l'a initiée à Twitter, elle soutient que non. À la maison, personne ne « tweete ». Même si Céline est maintenant sur ce réseau social, elle n'y a pas été très active jusqu'à présent. C'est son équipe qui a pris le contrôle de son compte.

« On en dévoile déjà pas mal sur nos vies, remarque-t-elle. S'il fallait en plus qu'après les spectacles et les entrevues, je "tweete" ce que j'ai mangé pour souper, ce serait quelque chose. »

Elle n'a rien à craindre pour sa présence sur les réseaux sociaux. À en juger par la réaction de ses admirateurs pendant la journée de presse en Floride, force est de constater qu'ils se chargeront de faire circuler son nom et l'information au sujet de son nouvel album.

Loved me back to life sera disponible dès le 5 novembre au Canada et aux États-Unis.

INOLTRE SU HUFFPOST

Céline Dion sur les plaines d'Abraham (27 juillet 2013)