NOUVELLES

Thérapie de sudation : enquête préliminaire en cours sur la mort de Chantal Lavigne

30/09/2013 03:19 EDT | Actualisé 29/11/2013 05:12 EST

Les trois personnes accusées relativement à la mort d'une femme à Durham-Sud, en 2011, lors d'un traitement par sudation, subissent leur enquête préliminaire.

Gabrielle Fréchette, Ginette Duclos et Gérald Fontaine ont comparu lundi au palais de justice de Drummondville.

Chantal Lavigne, une mère de famille de 35 ans, est morte lors d'une thérapie de sudation, enveloppée dans une pellicule plastique, à l'occasion d'un séminaire de développement personnel.

Une dizaine de témoins seront entendus lors de cette enquête préliminaire, notamment des médecins.

PLUS:rc