NOUVELLES

L'énigmatique Ken Pereira à la barre des témoins

30/09/2013 11:32 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

EN DIRECT - La commission Charbonneau entend Ken Pereira, l'homme qui a entraîné la chute de l'ex-directeur général de la FTQ-Construction Jocelyn Dupuis en révélant une partie de ses comptes de dépenses.

Lire aussi : L'énigmatique Ken Pereira à la barre des témoins

Lire aussi : Charbonneau remonte la piste des syndicats

Lire aussi :Congédiée après avoir voulu collaborer avec la commission

Notre blogue en direct

L'ex-directeur de l'Association nationale des mécaniciens industriels, affiliée à la FTQ-Construction, est susceptible de lever le voile sur différents volets d'intérêt pour les commissaires, dont :

  • les possibles liens qu'entretient le crime organisé avec des dirigeants de la FTQ et le Fonds de solidarité FTQ, dont Michel Arsenault;
  • l'élection en novembre 2008 de Richard Goyette au poste de directeur général de la FTQ-Construction, marquée par l'intervention du Hells Angel Jacques Israël Émond, comme révélé par l'équipe d'Enquête;
  • les conflits entre syndicats sur les chantiers de construction, dont M. Pereira dit avoir été victime au milieu des années 2000;
  • les comptes de dépenses de Jocelyn Dupuis, qu'il a révélés à Enquête, et qui constituent la base des accusations criminelles déposées contre le syndicaliste.

Ken Pereira parlera publiquement pour la première fois depuis qu'il a conclu une entente à l'amiable avec la FTQ-Construction à l'automne 2010. M. Pereira s'était engagé du coup à ne plus travailler contre les intérêts du syndicat et de ses représentants, et à ne plus les dénigrer.

M. Pereira avait réclamé 600 000 $ pour atteinte à sa dignité, sa sécurité, sa réputation et sa liberté d'expression. Son syndicat et lui se sont finalement vu accorder une somme avoisinant les  500 000 $, mais la FTQ-Construction n'a jamais admis qu'elle avait quoi que ce soit à se reprocher.

s gens-là ». Le Fonds n'a pas investi dans Carboneutre, puisque des conseillers ont jugé que ce « dossier-là n'était pas recommandable », a-t-il dit.

Jocelyn Dupuis a été associé à Carboneutre, tout comme Raynald Desjardins, un mafieux notoire actuellement emprisonné pour le meurtre de Salvatore Montagna, survenu dans le cadre d'une lutte de pouvoir pour le contrôle de la mafia italienne. Domenico Arcuri aurait aussi participé à cette lutte.

PLUS:rc