NOUVELLES

Le rapport du GIEC démontrerait que le Canada est plus durement touché

30/09/2013 05:36 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST
Shutterstock
boat in antarctic waters ...

OTTAWA - La Fondation David Suzuki affirme que le récent rapport intergouvernemental sur les changements climatiques confirme que le réchauffement s'amplifie au Canada et que cette tendance est appelée à se maintenir.

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a publié lundi l'entièreté de son rapport confirmant que le réchauffement climatique serait fort probablement dû à l'activité humaine.

La Fondation Suzuki affirme toutefois que les détails additionnels du rapport démontrent que les changements climatiques touchent plus durement les pays nordiques, comme le Canada. Elle soutient que le Canada a connu une hausse de température deux fois plus élevée que la moyenne globale depuis le siècle dernier.

Elle indique aussi que selon le rapport, il n'est pas trop tard pour réduire les émissions de gaz carbonique et pour éviter les pires conséquences du réchauffement climatique.

Le gouvernement Harper a accueilli le rapport du GIEC en disant qu'il faisait déjà des efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

LIRE AUSSI:

» Le rapport du GIEC confirme une certitude sans précédent - Karel Mayrand

» Chuttt! Ne parlons pas du hiatus climatique! - Adrien Pouliot

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.




INOLTRE SU HUFFPOST

Efficacité environnementale: le classement des pays développés