POLITIQUE

100 $ en échange d'une élection

30/09/2013 11:55 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST
Facebook

À Saint-Constant, un candidat promet de remettre 100 $ aux propriétaires de plus de 65 ans s'il est élu. Avec le vieillissement de la population, les aînés sont de plus en plus nombreux et donc très courtisés par les candidats aux élections municipales. C'est aussi le groupe d'âge qui se déplace le plus pour aller voter.

Quand Racio Verdino a ouvert son courrier en début de semaine, il n'en croyait pas ses yeux. Dans la brochure du Parti du vrai changement, le candidat à la mairie de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, lui promet une remise directe de 100 $ sur son compte de taxe. « Je ne réfléchis pas, je vote pour lui », lance le propriétaire de 74 ans avec son accent italien. « C'est 100 piastres dans mes poches, 100 piastres ! »

Le Parti du vrai changement chiffre son engagement à 55 000 $. Il affirme pouvoir le financer en diminuant la rémunération des élus. « Ce n'est vraiment pas électoraliste », se défend Robert Dupuis, candidat du parti au poste de conseiller. « C'est sûr que c'est punché, mais ça fait partie de nos valeurs ». Pourquoi les jeunes familles propriétaires ne peuvent-elles pas en profiter? Selon lui, la décision s'explique parce que les aînés consommeraient moins de services municipaux.

De son côté, le Parti des citoyens estime que cette promesse n'est pas prioritaire et ne vise qu'à aller chercher des votes. « On n'est pas contre remettre de l'argent aux plus de 65 ans, mais c'est beaucoup plus important de répondre à leurs besoins » juge le candidat à la mairie Guy Brault. S'il disposait de 55 000 $, il utiliserait l'argent pour investir dans des activités pour les aînés. « En plus, ils ne connaissent même pas l'état des finances de la Ville pour 2013 »

Idées semblables ailleurs

À Beloeil, le Parti des citoyens de l'ancien Lieutenant colonel des Forces armées, Rémi Landry, promet lui aussi une remise de taxes de 100 $ pour les aînés dans sa plateforme pour les élections municipales du 3 novembre. À Repentigny, la Ville rembourse depuis plusieurs années la taxe d'eau aux propriétaires de plus de 65 ans. À Laval, les aînés peuvent demander à être exemptés de cette taxe.

Entre 1981 et 2010, le revenu moyen disponible des Québécois de 65 à 74 ans a progressé de 43 %, passant de 18 100 $ à 25 800 $ en dollars constants, d'après les calculs de l'Institut de la statistique du Québec. La progression a été de 53 % pour les 75 ans et plus, à 23 500 $.

Élections Montréal 2013

NOS ENTREVUES:

» Richard Bergeron veut réveiller les citoyens

» Denis Coderre: Une ville intelligente, mais à quel prix?

» Marcel Côté, le Bloomberg de Montréal?

» Mélanie Joly, la quatrième candidate

Les candidats à la mairie de Montréal s'amusent en campagne

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.