NOUVELLES

La détention des deux Canadiens écroués en Égypte est prolongée de 45 jours

29/09/2013 12:13 EDT | Actualisé 29/11/2013 05:12 EST
Getty
[UNVERIFIED CONTENT] Egypt - Cairo - 9/8/2013 The two main Brotherhood sit-ins continue to block the Rabaa El-Adaweya cross point in Nasr City and Al-Nahda Square in Giza - the Muslim Brotherhood continues to reject the army-backed roadmap and with negotiations reaching a deadlock, the coming phase of Egypt's political development remains foggy.

TORONTO - Deux Canadiens arrêtés et détenus sans accusations en Égypte depuis six semaines demeureront en prison pendant encore 45 jours, une décision qui survient malgré de fortes pressions diplomatiques déployées pour les faire libérer.

La soeur du réalisateur torontois John Greyson affirme qu'un procureur a donné cet ordre dimanche, alors que son frère et le médecin ontarien Tarek Loubani sont écroués depuis déjà 45 jours.

«Nous nous attendions à ce qu'une décision soit prise. De toute évidence, nous sommes très déçus de cette prolongation», a exprimé Cecilia Greyson.

MM. Greyson et Loubani, publiant leurs tout premiers commentaires sur cette mésaventure, ont affirmé samedi par voie de communiqué être détenus dans des conditions dégradantes. Ils ont aussi raconté avoir quitté leur hôtel au Caire pour observer une manifestation anti-gouvernementale le mois dernier, lorsque M. Loubani a entendu des gens demander l'aide d'un médecin. Il a alors commencé à soigner des manifestants blessés alors que M. Greyson filmait l'action.

Les hommes ont été arrêtés par la suite alors qu'ils retournaient à leur hôtel.

Le communiqué affirme qu'ils ont été battus et jetés dans une cellule sordide et infestée de coquerelles, entassés avec d'autres personnes arrêtées la même journée.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a affirmé dimanche au réseau de télévision Global qu'il avait parlé des détenus canadiens avec son homologue égyptien durant une heure, vendredi soir, mais que la situation ne progressait pas tel qu'il l'espérait.

«Nous avons eu une réponse politique favorable, mais nous n'avons pas obtenu les résultats que nous voulons voir à ce stade. Nous allons continuer à nous concentrer et à travailler fort», a affirmé M. Baird, dimanche matin, avant que ne soit annoncée la détention prolongée.

La ministre d'État responsable des affaires consulaires, Lynne Yelich, a affirmé dans une déclaration que le gouvernement était «déçu» de cette annonce, ajoutant que les autorités consulaires continuaient d'être en contact avec MM. Greyson et Loubani.

Selon Cecilia Greyson, des avocats ont interjeté appel pour faire libérer les deux hommes, et une décision pourrait être rendue d'ici quelques jours. Elle a ajouté qu'ils pourraient être libérés avant 45 jours, tout dépendant du cours de l'enquête menée contre eux.

Dimanche marquait la 13e journée d'une grève de la faim des deux Canadiens pour protester contre leur détention. Mme Greyson a toutefois soutenu qu'ils étaient «prudents» avec leur jeûne et qu'ils pourraient le reconsidérer maintenant qu'ils doivent rester plus longtemps en prison.

«Ils ne sont pas intéressés à se mettre en danger», a-t-elle affirmé, ajoutant qu'un docteur pourrait les rencontrer cette semaine.

Elle a aussi rapporté que les avocats des deux hommes lui ont dit que la prolongation s'appliquait à tous ceux arrêtés le 16 août lors d'une violente manifestation au Caire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Best Photos From Coup In Egypt