Huffpost Canada Quebec qc

Victoire de Jean Pascal dix mois après son dernier combat

Publication: Mis à jour:
JEAN PASCAL
PC

MONTREAL - À son premier combat en près de 10 mois, Jean Pascal a signé une victoire par mise hors de combat technique à la fin du 5e round devant George Blades.

Face à celui qui se fait appeler « Honey Boy », Pascal suait et qui scandait le nom de Lucian Bute, le Lavallois a eu le dernier mot pour faire bondir la foule en bloc.

L'arbitre n'a eu d'autre choix que de mettre fin au combat après que Blades eut visité le tapis trois fois dans cette cinquième reprise,

À noter que Pascal arborait le visage de Blades taillée à l'arrière de sa tête...

Alvarez progresse

L'émule a défait l'idole. À force de suivre les traces d'Edison Miranda, Eleider a fini par croiser son chemin.

Samedi, le jeune loup a servi une leçon au maître en s'imposant par décision unanime (95-94, 99-90, 97-92) au terme d'un combat de 10 rounds.

Avec des coups précis, Alvarez a percé la défense de Miranda quasiment à volonté. Après un bref sursaut de son rival, Alvarez l'a envoyé au plancher au 8e round pour creuser un écart définitif.

Avec cette victoire face à un adversaire aussi réputé, Alvarez devrait améliorer son classement mondial, notamment du côté du WBC, où il figure présentement au 16e rang. Il est 4e du côté de la WBA et de la WBO.

Les apéros

La fierté de St-Émile, Kevin Bizier (21-0, 14 K.-O.) a remporté une décision unanime (60-53, 60-53, 60-53) face au Hongrois Giuseppe Lauri (53-15, 31 K.-O.). Ce dernier s'est avéré un solide encaisseur mais s'est obstiné à ne pas aller au tapis.

Antonin Décarie (28-2, 8 K.-O.) en a bavé face au Français Salim Larbi (17-4-2, 10 K.-O.) pour récolter une décision unanime de 59-55, 58-56 et 58-56.

Remplaçant de dernière minute, Larbi a offert une véritable guerre au Lavallois, qui a peut-être bénéficié de la faveur souvent accordée au boxeur local.

En lever de rideau, le Russe Artur Bertebiev a aisément vaincu l'Américain Rayco Saunders par arrêt de l'arbitre à la fin du 3e round.

Saunders avait déjà visité le plancher trois fois depuis le début du combat quand il s'est blessé à un genou. Incapable de marcher et encore moins de continuer, il a quitté l'enceinte sur une civière.

Un samedi de boxe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.