NOUVELLES

Sécurité ferroviaire : le président de la FMQ se dit déçu du ministre Lebel

28/09/2013 07:02 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

Le président de Fédération québécoise des municipalités (FQM), Bernard Généreux, s'est dit déçu de l'attitude du ministre fédéral de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, au chapitre de la sécurité ferroviaire.

Résumant l'état d'esprit de ses pairs à l'occasion des Assises annuelles de la FQM qui ont pris fin samedi, M. Généreux a rappelé que les municipalités sont grandement intéressées à obtenir plus de renseignements au sujet des cargaisons transportées par les trains transitant sur leur territoire. Malheureusement, a-t-il déploré, « visiblement, l'ouverture n'est pas là alors que la préoccupation, elle, elle est très présente ».

Le président de la FQM a reproché à Denis Lebel de se borner à inviter les représentants municipaux à aller voir les propriétaires des compagnies ferroviaires pour obtenir des réponses à leurs questions.

Selon lui, les élus municipaux affichent une volonté de savoir, ajoutant qu'à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic, qui a coûté la vie à 47 personnes en juillet, ils ne peuvent plus accepter de faire comme si de rien n'était. En conséquence, il y a un ajustement « important » à apporter au chapitre de la communication entre les transporteurs et les administrations publiques locales.

Il a précisé que les élus ne cherchent pas à avoir des informations quotidiennes très pointues, mais ils veulent au moins connaître les produits qui passent chez eux de manière à ce qu'on puisse ajuster les interventions en cas de sinistre. À l'heure actuelle, obtenir ces renseignements « semble le très grand défi », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, la Politique nationale de la ruralité a également été reconduite pour la période comprise entre les années 2014 et 2024. Ce pacte liant les municipalités régionales de comté et Québec s'accompagnera d'une enveloppe totale de 470 millions de dollars.

Selon le gouvernement provincial, cette somme devra servir à rencontrer une longue liste d'objectifs dont entre autres « promouvoir le mode de vie rural » et « assurer le renforcement du rôle des élus municipaux ».

Bernard Généreux, qui renoncera à son poste de président de la FQM, l'hiver prochain, a également été honoré au cours des Assises. À l'approche de son départ, il s'est dit « très fier du chemin parcouru ». Il pense être parvenu à mettre à l'avant-plan l'importance des municipalités et des régions « pour le développement du Québec ».

La Presse Canadienne

PLUS:rc