NOUVELLES

États-Unis : le Sénat adopte un budget temporaire qui ne fait pas l'unanimité

27/09/2013 03:27 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le Sénat américain, à majorité démocrate, a adopté vendredi un budget temporaire, jusqu'au 15 novembre, afin d'éviter la fermeture de certaines agences fédérales.

À seulement quatre jours d'une possible fermeture partielle des agences fédérales, qui manquent de liquidité, les sénateurs ont approuvé par 54 voix contre 44 une mesure de financement transitoire de l'État fédéral au-delà du 1er octobre, marquant le début de l'exercice budgétaire 2014.

Le projet déposé à la Chambre des représentants finance intégralement la loi sur la santé du président Barack Obama.

De leur côté, les élus républicains, en désaccord avec l'Obamacare, ont menacé d'amender le projet en Chambre pour empêcher le financement de la nouvelle loi sur l'assurance maladie pendant un an.

Si le projet est adopté par les deux chambres du Congrés avant lundi soir, des centaines de milliers de fonctionnaires éviteront des congés sans solde à partir de mardi matin. Quelques centaines de milliers de fonctionnaires pourraient être touchées par ces fermetures.

Le sort du budget temporaire est maintenant entre les mains des républicains majoritaires à la Chambre des représentants. Le président de la Chambre, John Boehner, a indiqué qu'il était peu probable que ses collègues votent en faveur du projet dans sa forme actuelle.

« Adoptez une loi qui empêche la fermeture gouvernementale. Défiez les anarchistes. Respectez l'État de droit. Aidez le Sénat à gouverne », a pour sa part lancé aux républicains le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid.

Le président s'adresse aux républicains

Le président américain a appelé les républicains à faire le bon choix lors d'une déclaration à la Maison-Blanche vendredi. Ils demandent à ses opposants de ne pas forcer la fermeture de certaines agences gouvernementales, ce qui pourrait avoir des conséquences sur le monde entier.

Il a demandé aux républicains de penser aux familles qui travaillent dans la fonction publique.

Encore une fois, Obama est resté ferme sur sa position concernant la réforme de la santé. Il refuse de céder, prétextant qu'elle viendra en aide à des millions d'américain qui n'ont pas accès aux services de santé.

« Je ne négocierai pas sur la responsabilité qui est celle du Congrès de payer les factures qui ont déjà été accumulées. Voter pour autoriser le Trésor à payer les factures de l'Amérique, ce n'est pas me faire une concession ou une faveur. Il s'agit de la responsabilité solennelle des élus », a estimé le président.

1.4 million de militaires américains touchés

Les 1,4 million de militaires américains devront continuer de travailler, mais cesseront d'être payés si le Congrès ne vote pas de budget en cas de fermeture partielle du gouvernement fédéral le 1er octobre, a annoncé vendredi le Pentagone.

Le numéro deux du Pentagone Ash Carter a affirmé que les militaires poursuivront leur travail habituel, mais « ne seront pas payés jusqu'à ce que le Congrès vote les fonds ».

« Le département de la Défense continuera bien sûr de conduire la guerre en Afghanistan, y compris en préparant les troupes pour leur déploiement sur ce théâtre », assure-t-il, ajoutant que les autres missions nécessaires à la « sécurité de la nation » se poursuivront normalement.

PLUS:rc