Si vous êtes du genre à dépenser tout votre argent dès que quelque chose vous contrarie, ou que vous ne rêvez que du nouveau téléphone intelligent qui va sortir, cette étude pourrait vous intéresser.

Dans la revue Journal of the Academy of Marketing Science, des chercheurs de l'université d'Etat du Michigan montrent que les matérialistes souffrent plus du stress lors d'événements traumatiques que les autres.

Face à une menace mortelle, les individus aux valeurs matérialistes présenteraient des symptômes de stress post-traumatique bien plus élevés que les personnes non matérialistes. Des résultats qui ont été obtenu par l'observation de 139 citoyens israéliens vivant dans une zone marquée par de très fortes tensions avec les Palestiniens, ainsi que 170 autres citoyens d'une autre ville d'Israël qui n'a rien connu de tel.

Dans une seconde partie de l'étude, les chercheurs ont demandé à 855 résidents des États-Unis de répondre à des questions sur leur "nature matérialiste et leur peur de la mort". Ici, les réponses montrent que les matérialistes ont tendance à fuir les angoisses existentielles par des achats compulsifs et hors de contrôle.

Les chercheurs précisent que ces résultats devraient être étudiés en fonction du contexte. C'est-à-dire que le stress qui suivrait un attentat ne serait pas le même que celui post accident de voiture ou post tsunami. La prochaine fois qu'on vous annoncera une fin du monde, vous vous demanderez donc si vous êtes matérialiste.

Retrouvez dans la galerie ci-dessous les autres bonnes raisons de ne pas être matérialiste.

EN IMAGES:

Loading Slideshow...
  • Etre matérialiste rend malheureux

    Si vous êtes matérialistes, il y a plus de chances que vous soyez moins heureux que les autres. C'est en tout cas ce que montre <a href="https://translate.google.fr/?q=google&rlz=1C1CHIK_frFR470FR470&um=1&ie=UTF-8&hl=en&sa=N&tab=wT" target="_blank">une étude menée en 2009</a> à l'université de San Francisco. Selon cette étude, ce sont les expériences, bien plus que les objets, qui apportent le plus de bonheur.

  • Etre matérialiste entraîne du stress

    "Dégâts sur l'assurance en soi, plus haut risque de dépression et d'anxiété", et peut-être même des maux de tête. Voici le gros lot des matérialistes, entre autres, selon cet article du <a href="http://www.nytimes.com/2006/02/08/health/08iht-snmat.html?_r=0" target="_blank"><em>New York Times</em></a>. Trop de dépenses pourrait donc sérieusement endommager son bien-être.

  • Etre matérialiste peut créer des problèmes de couple

    Selon<a href="http://www.eurekalert.org/pub_releases/2011-10/byu-cbm101111.php" target="_blank"> une étude de 2011</a>, les couples qui disent que l'argent n'a pas d'importance pour eux auraient un mariage de 10 à 15% plus stable que les couple dont l'un ou les deux sont matérialistes. Les relations entre deux personnes, même lorsque le matérialisme est partagé, seraient en outre plus pauvres.

  • Etre matérialiste vous rend moins aimé des autres

    Poursuivre son bonheur au travers de choses matérielles pourrait bien endommager ses relations sociales. Selon <a href="http://www.colorado.edu/news/releases/2010/04/14/materialistic-people-are-liked-less-experiential-people-says-university" target="_blank">une nouvelle étude menée par l'Université du Colorado</a>, les matérialistes ont des relations sociales moins importantes, moins d'amis, et sont moins aimés de façon générale.

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.