NOUVELLES

Procès contre les Rédemptoristes : la preuve des requérants est close

27/09/2013 06:24 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

L'avocat des victimes a terminé de présenter sa preuve vendredi au procès en recours collectif contre les Rédemptoristes et le Séminaire Saint-Alphonse avec les témoignages de la sœur et de l'amie d'une victime qui s'est enlevé la vie.

À la suite d'un débat provoqué jeudi par les avocats des Rédemptoristes, le juge Claude Bouchard a accepté d'entendre leurs témoignages, mais n'a pas encore décidé s'ils seront admis en preuve.

La sœur de la victime alléguée a poursuivi son témoignage amorcé la veille en racontant comment son frère, qui s'est suicidé en 2012, lui a avoué avoir été agressé par le père Raymond-Marie Lavoie alors qu'il étudiait au Séminaire Saint-Alphonse dans les années 80.

L'homme n'a révélé les sévices subis à son entourage qu'en 2006, après une première tentative de suicide.

La sœur et l'amie ont également relaté les difficultés que l'homme a connues dans sa vie personnelle, notamment sa consommation de drogue.

Il a aussi été question de son message d'adieu qui relate les agressions.

Les avocats des Rédemptoristes estiment qu'une partie de cette lettre ne peut pas être admise en preuve, ce que conteste l'avocat des victimes, Me Serge Létourneau.

Le juge tranchera la semaine prochaine. Il indiquera aussi si les propos de la sœur et de l'amie feront partie de la preuve.

Les avocats des Rédemptoristes présenteront leur preuve à compter du 7 octobre. 

PLUS:rc